Passation de service à la préfecture de Cotonou: Alain Sourou Orounla déterminé à réussir sa mission

Par Collaboration extérieure,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Passation de service à la préfecture de Cotonou: Alain Sourou Orounla déterminé à réussir sa mission

Passation de charge à la préfecture de cotonou

Le préfet du Littoral par intérim, Jean-Claude Codjia a passé le témoin à son successeur, Me Alain Sourou Orounla nommé en conseil des ministres du mercredi 2 juin 2021. La cérémonie de passation de service entre le préfet intérimaire et le nouveau s’est déroulée, jeudi 3 juin dernier, dans la salle de conférence de la préfecture du Littoral à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Réhabilitation du quartier Gbèwa à Cotonou: Les députés optent pour une solution globale

La cérémonie de passation de service a commencé par un tête-à-tête entre les deux personnalités qui a duré plus d’une heure d’horloge. Au terme de ce tête-à-tête, le nouveau préfet a eu droit à une visite guidée dans quelques bureaux de la préfecture du Littoral. A la fin de cette visite guidée, le préfet du Littoral par intérim, Jean-Claude Codjia et le préfet entrant, Me Alain Sourou Orounla, ont apposé leurs signatures sur les documents officiels, consacrant ainsi l’installation du nouveau préfet dans ses fonctions. Les deux personnalités se sont rendues dans la salle de conférence de la préfecture où attendaient les invités dans le cadre de la cérémonie de passation de service. Trois speechs ont focalisé l’attention des convives et curieux présents sur les lieux.
Le premier est celui du préfet du Littoral par intérim, Jean-Claude Codjia qui, d’entrée de jeu, a exprimé toute sa gratitude au président de la République, Patrice Talon pour cette confiance renouvelée envers sa modeste personne. II a souligné que les deux ans quatre mois passés au poste en qualité de préfet du Littoral par intérim ont été une surprise pour lui. Car, a-t-il fait remarquer, il n’imaginait pas l’intérim durer un tel temps. Mais, grâce à sa volonté d’une part, et à la franche collaboration de ses agents qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes d’autre part, il est arrivé à bon port. Il saisit l’opportunité pour exprimer toute sa reconnaissance à cette équipe qui l’a accompagné et prier que le Seigneur accompagne le préfet entrant afin qu’il puisse obtenir les résultats escomptés.
Pour sa part, Me Alain Sourou Oroula, ragaillardi par le discours de son aîné, s’est confondu en remerciements. Il a rendu hommage au président de la République, Patrice Talon qui a pensé à lui pour conduire les destinées de la préfecture du Littoral. Il a rassuré le président de la République que la panique ne va pas le faire trembler au point de l’empêcher d’accomplir efficacement sa mission. Car, a-t-il indiqué, la ville de Cotonou, capitale économique, est la vitrine du Bénin. C’est la raison pour laquelle il se battra bec et ongles pour rendre Cotonou attrayante, a-t-il poursuivi. Il invite le personnel à rester dans sa vision afin que la mission assignée puisse être accomplie dans une ambiance conviviale.
Le représentant du ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance locale a rappelé au préfet entrant les tâches qui l’attendent désormais. Selon lui, en plus d’être le représentant de chaque ministre pris individuellement, le préfet est le relais entre l’administration communale et centrale puis assure la sécurité et le maintien de l’ordre du département.
Après la réception de la clef du département du Littoral des mains de son prédécesseur par Me Alain Sourou Orounla la cérémonie de passation de service a pris fin par la revue de troupes de la Police Républicaine.

LIRE AUSSI:  Installation des conseillers communaux: Les conseillers RB-RP et FCBE élisent Léhady Soglo

Roger DOUBOGAN