Passation de service à la préfecture de Kandi: Mohamadou Moussa passe le témoin à Ahmed Bello Ky-Samah

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Passation de service à la préfecture de Kandi: Mohamadou Moussa passe le témoin à Ahmed Bello Ky-Samah

Échange de documents entre les préfets sortant et entrant

Nommé en Conseil des ministres, mercredi 2 juin dernier, en remplacement de Mohamadou Moussa, le nouveau préfet du département de l’Alibori, Ahmed Bello Ky-Samah, a pris service, vendredi 4 juin dernier à Kandi. Le nouveau maître de la préfecture de Kandi s’est lancé des défis à relever avec le soutien des populations du département.

LIRE AUSSI:  Célébration du 57e anniversaire de la fête de l’indépendance: Bilan des actions de développement et ferveur populaire à Kandi

La salle de réunion de la direction départementale de la Santé sise à l’hôpital de zone de Kandi a servi de cadre, vendredi 4 juin dernier, à la passation de charges entre Ahmed Bello
Ky-Samah et Mohamadou Moussa, respectivement préfets entrant et sortant. Pendant que l’histoire va retenir que son prédécesseur aura été le tout premier préfet que le département de l’Alibori a connu, le nouveau se lance déjà des défis à relever.
Les défis, Ahmed Bello Ky-Samah, les a identifiés au niveau de l’éducation, du développement social et dans bien d’autres domaines. Il a alors appelé les populations du département à fédérer leurs énergies.
Avec Mohamadou Moussa, le département de l’Alibori a connu une tutelle apaisée. C’est tout à son actif, après cinq années passées à sa tête. Il a invité son successeur à continuer le travail avec les responsables des services déconcentrés de l’Etat et les cadres de la préfecture afin d’élargir les horizons de développement du jeune département que constitue l’Alibori. « Le Bénin avance et l’Alibori ne va pas rester en marge de cette évolution », a-t-il indiqué.
La cérémonie a connu la présence des maires des communes du département, ainsi que des membres de la Conférence administrative départementale de l’Alibori.

LIRE AUSSI:  Criet/ Affaire de crédit d’impôts fictifs: 14 accusés condamnés pour 3 à 15 ans de prison et 3 acquittés