Percée du Bénin dans le rapport « Global Cybersecurity index »: Les clés de la performance dévoilées

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Percée du Bénin dans le rapport « Global Cybersecurity index »: Les clés de la performance dévoilées

Les journalistes échangeant avec Ouanilo Médégan Fabla

Le Bénin est classé 56e sur 194 pays au niveau mondial et 6e sur le plan continental, selon le dernier rapport «Global Cybersecurity Index » de l’Union internationale des Télécommunications (Uit). Au cours du premier rendez-vous média «Et si on parlait numérique?», Ouanilo Médégan Fagla, directeur général de l’Agence nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (Anssi Bénin), a entretenu les professionnels des médias béninois sur les clés de cette percée du pays dans le classement de l’Uit afin de favoriser une meilleure vulgarisation auprès du grand public.

LIRE AUSSI:  Gestion de l’Assemblée nationale : 17,9 milliards F Cfa de prévisions budgétaires en 2019

Conférencier principal du premier rendez-vous média « Et si on parlait numérique ?», Ouanilo Médégan Fagla, directeur général de l’Agence nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (Anssi Bénin), a échangé avec les journalistes sur les clés de la percée du Bénin dans le dernier rapport « Global Cybersecurity Index » de l’Union internationale des télécommunications (Uit). Grâce au thème : « Les piliers de l’enracinement de la cybersécurité au Bénin », les professionnels des médias ont compris les progrès réalisés par le Bénin en matière de cybersécurité. Selon le conférencier, en passant de la 149e place en 2017 à la 80e place en 2018 puis la 56e en 2020 au plan mondial et du 33e au 6e rang au niveau africain, le Bénin a fait un bond exceptionnel dans ce rapport qui sert à analyser l’engagement des Etats en faveur de la cybersécurité et de la sensibilisation de leurs populations.
Cette performance est le fruit des réformes et des actions déployées par le gouvernement sous la supervision du ministère du Numérique et de la Digitalisation. A l’en croire, c’est la volonté politique qui a permis au gouvernement de doter le pays d’une stratégie nationale de sécurité du numérique en mai 2020. « Avant cette action majeure, il y a eu le vote du Code du numérique, la création de l’Agence nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (Anssi), le Bjcsirt, l’équipe de réponse aux incidents de sécurité informatique, » a-t-il confié. Ouanilo Fagla Médégan soutient que le Bénin se démarque de beaucoup de pays africains par son Code du numérique. « Cet arsenal juridique constitue un outil qui permet de nous distinguer de beaucoup de pays dans la sous-région », insiste-t-il. Ce faisant, le gouvernement s’est donné les moyens de répondre aux enjeux de la cybersécurité. Fidèle à sa vision de créer un cyberespace sécurisé et attrayant pour une économie numérique florissante, le gouvernement travaille à assurer la protection des systèmes d’information des entreprises et des citoyens. « Notre stratégie prend surtout en compte la protection des systèmes d’information et des infrastructures critiques», fait-il savoir. Le conférencier pense que beaucoup d’actions sont menées actuellement pour combattre la cybercriminalité sous toutes ses formes. A travers des initiatives comme la formation des magistrats et des policiers sur la conservation de la preuve, la mise en place des infrastructures de confiance numérique, la transformation digitale des structures de l’Etat et le développement des compétences, l’Anssi avec son équipe constituée de jeunes dynamiques travaille à assainir le cyberespace béninois.

LIRE AUSSI:  Campagne du duo Talon-Talata dans le Mono - Couffo: Bruno Amoussou lance l’assaut final pour le K.-O