Performances de la plateforme eresultats.bj: La Fédération des parents d’élèves apprécie

Par Joel TOKPONOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Performances de la plateforme eresultats.bj: La Fédération des parents d’élèves apprécie


C’est ce dont il a fait part à notre rédaction. Pour Epiphane Azon, « c’est une plateforme qui a prouvé son efficacité et les parents ont beaucoup apprécié. Les parents ou les candidats n’ont plus besoin d’aller se pointer des heures durant aux centres de proclamation. Rien qu’avec une touche sur un téléphone android, ils ont accès aux résultats ».
Selon le président Epiphane Azon, c’est une initiative qui permet d’éviter beaucoup de problèmes découlant de la proclamation des résultats. Il énumère les accidents de circulation connus par des candidats juste après leur admission, les stress des parents et des candidats, etc. Puis il invite le gouvernement à s’inscrire dans une logique d’amélioration continue. « Il est important que les performances de la plateforme ne regressent pas. Elle joue désormais un grand rôle pour les parents d’élèves », martèle Epiphane Azon. Cependant, il invite à poursuivre les affichages physiques puisque l’Internet n’est pas encore aisément accessible à tous.
Pour rappel, les candidats aux examens académiques que sont le Certificat d’études primaires, le Brevet d’études du premier cycle et le Baccalauréat, pour ceux qui l’ont voulu, ont connu leurs résultats sur la plateforme eresultats.bj gérée par le ministère de l’Economie numérique et de la Digitalisation. Si cette innovation a démarré lors des examens de l’année académique 2019-2020, cette fois-ci, les heures annoncées pour la publication sur la plateforme ont été plus ou moins respectées.
Les candidats et leurs parents, selon le président de la Fédération, ont également constaté une grande fluidité de cet instrument qui rentre dans la politique de digitalisation menée par le gouvernement.

LIRE AUSSI:  Contrôle de l’action gouvernementale: Plusieurs ministres du gouvernement face aux députés ce jour

Joël TOKPONOU