Période de fraîcheur : Des précautions à prendre

Par LANATION,

  Rubrique(s): Santé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Période de fraîcheur : Des précautions à prendre

l est recommandé de se protéger en cette période de fraicheur pour ne pas contracter des maladies

Quand vient le froid, certaines maladies se pointent. D’autres s’aggravent. Que ce soit la grippe, l’asthme, la toux, la drépanocytose, il y a de quoi à se mettre sous le manteau. Dans les ménages, les bains matinaux sont même retardés. « Le matin, je ne douche pas mes enfants, c’est dans l’après-midi qu’ils prennent leur bain. Je chauffe en cette période de fraîcheur de l’eau que je mélange avec l’eau froide pour que cela soit un peu tiède », confie Clarisse Migan, rencontrée au centre de santé de Godomey. En effet, les températures enregistrées depuis fin juillet 2022 sont assez basses. Le temps est relativement frais. Les températures minimales enregistrées par Météo Bénin, le 22 août 2022 sont de 21 °C à Parakou, Savè et Natitingou, 22 °C à Kandi, 23 °C à Cotonou et Bohicon. Le phénomène n’est pas nouveau. Pour les mois d’août 2021 et 2022, les températures moyennes à l’échelle nationale ont oscillé entre 24 et 27◦C. Août 2020 a été d’ailleurs le 14e mois le plus froid (25,6 °C) depuis 1960. Selon Patrice Boko, bioclimatologue, enseignant-chercheur à l’Université d’Abomey-Calavi, le mois d’août est, en effet, caractérisé par la fraîcheur à cause de la remontée d’eau froide. «On appelle ça un bowling du niveau des côtes. Il y a une fraîcheur qui est un peu concentrée », fait-il remarquer.

LIRE AUSSI:  Lutte contre la rage:Des acteurs font le bilan des campagnes de vaccination

Une période sensible

Cette sensation n’est pas sans effet sur la santé, en dehors de l’émergence de bactéries et de virus. « On enregistre des cas de maladies liées aux voies respiratoires et aux articulations », souffle Patrice Boko. Des personnes souffrant de certaines affections comme la drépanocytose sont aussi vulnérables. Le froid est un facteur qui peut déclencher les crises vaso-occlusives qui sont très douloureuses. Il est donc important que le drépanocytaire se couvre correctement quand il fait froid. « En cette période de fraîcheur, nous sommes confrontés à beaucoup de maladies. Les drépanocytaires souffrent énormément, car ils ont des douleurs musculaires, la poussière soulevée par le vent provoque la grippe… », prévient Jaurès Azouke, technicien supérieur de laboratoire au centre de santé de Godomey. Les femmes enceintes doivent dormir sous moustiquaire et se rendre en cas de signes anormaux, le plus tôt au centre de santé. « La femme enceinte exposée en cette période de fraîcheur au paludisme, cela peut affecter le fœtus si la mère n’est pas rapidement prise en charge. Ce dernier, étant dans le ventre, est livré aux risques comme : un faible poids de naissance, l’anémie, voire la mort», prévient Catherine Houndeton, sage-femme au centre de santé de Godomey. Comme solution, il est conseillé à la population de mieux se couvrir. Puisqu’il y a des gens qui sont très climato sensibles et ont l’organisme qui réagit spontanément dès qu’il fait chaud ou un peu froid.