Persistance de la pandémie de la Covid-19 : De nouvelles mesures face à la gravité de la situation

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Persistance de la pandémie de la Covid-19 : De nouvelles mesures face à la gravité de la situation

Persistance de la pandémie de la Covid-19 De nouvelles mesures face à la gravité de la situation

Le Conseil des ministres du mercredi 1er septembre a décidé de prendre des mesures fortes face à la persistance de la pandémie de la Covid-19. Au total, 14 mesures ont été prises par l’Exécutif en vue de freiner la propagation de la pandémie.

LIRE AUSSI:  Crise sanitaire et économique de Covid-19: 71 à 100 millions de personnes menacées d’extrême pauvreté

Le Bénin renoue avec les interdictions liées à la pandémie de la Covid-19. Le gouvernement a institué ou réactivé des dispositions pour freiner le mal. La première, c’est le port obligatoire de masques en tous lieux. Le lavage systématique des mains à l’eau et au savon, l’observance de la distance de sécurité sanitaire d’un mètre au minimum entre personnes, la fermeture des discothèques et structures assimilées et l’interdiction de rassemblements festifs dans les endroits publics, y compris les plages font partie des mesures. Aussi, est-il interdit des rassemblements de plus de 50 personnes avec une limitation du nombre de passagers à bord des taxis et embarcations à trois au maximum. L’obligation du port de masques et le respect de la distance de sécurité sanitaire entre passagers à bord des transports en commun, l’obligation, pour les employeurs, sur les lieux de travail, de faire respecter le port systématique de masques, d’installer le dispositif de lavage des mains et de faire respecter la distance d’au moins un mètre entre personnes ne sont pas occultés.
Autres exigences faites par le gouvernement, la suspension des événements et manifestations à caractère culturel, festif, sportif et religieux. Les compétitions à caractère international peuvent toutefois se dérouler à huis clos et avec le Pass sanitaire imposé pour les sportifs et leur staff. Les usagers des espaces marchands (boutiques, magasins, supermarchés, marchés ordinaires et autres) sont tenus d’observer le port systématique de masques et la distance d’au moins un mètre entre personnes. Toutefois, il est autorisé des cérémonies d’inhumation pour des rassemblements n’excédant pas cinquante personnes, lesquelles doivent respecter la distance d’au moins un mètre entre elles. Le gouvernement recommande aussi la vaccination à toute personne âgée de plus de 18 ans, notamment le personnel enseignant et administratif des établissements publics et privés avant la rentrée des classes, les étudiants, le personnel militaire et paramilitaire, les taxi-motos, toutes personnes entrant ou sortant du territoire national. Il a été décidé au cours de ce même Conseil, la suspension de la participation de tout agent de l’administration publique ou employé du secteur privé non vacciné contre la Covid-19, à des rencontres (réunions, ateliers, forums, séminaires, etc.) sur le territoire national. Enfin, l’accès à tous les regroupements autorisés est assujetti à la présentation d’un pass vaccinal valide.
Ces mesures s’imposent en raison du pic que connaît la pandémie ces derniers jours. Le Bénin fait actuellement face à une recrudescence des cas de Covid-19 avec des pertes en vie humaine, déplore le gouvernement. A ce jour, 15 932 cas confirmés ont été enregistrés dont 4 834 encore sous traitement et 131 décès. Au cours de la seule semaine du 16 au 22 août, il y a eu 2 300 nouveaux cas dont 7 décès. Aussi, le site d’Allada, dédié à la prise en charge des cas graves, a connu un pic des hospitalisations et des cas graves admis en réanimation et en soins intensifs, avec la particularité que presque tous les malades n’ont pas été vaccinés. En effet, sur 274 cas graves répertoriés dans la période, 264 n’avaient reçu aucune dose de vaccin.
Par ailleurs, ce seul site consomme désormais plus de 500 obus d’oxygène par jour, soit l’équivalent d’un an de consommation d’oxygène pour l’ensemble des hôpitaux publics et privés du Bénin, en temps normal. Face à un tel contexte, aussi alarmant, le Conseil a instruit les ministres, les responsables de toutes les institutions publiques et de toutes les structures privées à l’effet de recommander fortement la vaccination contre la Covid-19 à tous leurs agents.

LIRE AUSSI:  Perspectives économiques: L’Ocde plaide pour le maintien des mesures budgétaires