Pilule du lendemain : quand et comment l’utiliser

Par La Redaction,

  Rubrique(s): Actualités, Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Pilule du lendemain : quand et comment l’utiliser


Contrairement à ce que pensent plusieurs femmes, la pilule du lendemain n’est en aucun cas un comprimé à prendre après chaque rapport sexuel. Selon Dr Komlan Vidéhouénou Agossou, gynécologue, une pilule du lendemain est plutôt un moyen de contraception d’urgence et non une méthode contraceptive courante ou classique. Elle ne doit être prise qu’en cas d’extrême urgence, après un rapport sexuel accidentel c’est-à-dire non planifié ou dans le cas d’un viol.

LIRE AUSSI:  Campagnes pour les élections municipales, communales et locales: Une opération de charme aux couleurs variées, mais sans ambiance à Cotonou

Par Mathilde ASSOGBA

Il existe plusieurs méthodes contraceptives pour éviter de tomber enceinte mais la pilule du lendemain n’en fait pas partie. Elle n’a pas été conçue dans ce but.

Par ailleurs, l’utilisation abusive de ces pilules a des conséquences. La première conséquence la plus observée, explique Dr Komlan Vidéhouénou Agossou, c’est le dérèglement du cycle menstruel avec des saignements abondants, incontrôlables qui peuvent aller jusqu’au-delà de deux mois. Certaines femmes saignent pendant plus de huit mois de façon anarchique.

L’utilisation abusive de ce comprimé peut aussi entraîner l’absence totale des périodes. Ce qui peut avoir des impacts sur la fécondité. Elles entraînent également une prise de poids et une augmentation du volume des seins. En dehors de ces conséquences, il y a aussi des problèmes d’allergies et d’intoxications.

Pour limiter ces dégâts, la pilule du lendemain « doit être utilisée au maximum une seule fois par an sinon une seule fois dans la vie », souligne le médecin gynécologue. Il conseille donc aux jeunes filles d’éviter l’abus de ces comprimés et de plutôt se référer à d’autres méthodes contraceptives si elles ne souhaitent pas encore avoir d’enfant.

LIRE AUSSI:  Banque ouest-africaine de développement : Braima Luis Soares Cassama nommé 2e vice-président