Plateforme nationale de paiement électronique:Les Fintechs s’imprègnent de la portée du projet

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Plateforme nationale de paiement électronique:Les Fintechs s’imprègnent de la portée du projet


La Plateforme nationale de paiement électronique sera bientôt opérationnelle. En attendant, l’Agence des services et systèmes d’information (Assi) en charge de sa conception, a échangé, ce mardi 13 octobre à Cotonou, avec les Fintechs sur la portée de ce qui sera un hub de concentration des solutions de paiement digitales.

LIRE AUSSI:  We shall focus mainly on hormones, growth factors, and cytokines. Further studies carried out in hair (300-302) using the depolarization thermal currents method are in settlement with those carried out in wool.

Faire du mobile money ce qu’est la carte bancaire dans les pays occidentaux, c’est l’ambition nourrie à travers l’initiative de la Plateforme nationale de paiement électronique (Pnpe). Interconnexion des différents modes de paiement digitaux, son opérationnalisation sera bientôt une réalité, annonce Serge Laurent Adjovi, directeur de l’Agence des services et systèmes d’information (Assi), structure en charge de l’exécution du projet.
Sous l’égide de la ministre du Numérique et de la Digitalisation, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, l’Assi a organisé, ce mardi à Cotonou, une rencontre d’échanges avec les acteurs majeurs que sont les Fintechs pour leur présenter la plateforme, recueillir leurs attentes et les éventuelles suggestions en vue de son amélioration et de sa mise en œuvre diligente.
C’est un projet phare du Programme d’action du gouvernement visant à lutter contre l’exclusion financière et qui permettra le paiement des services fournis par l’État et les entreprises à terme avec tous les moyens de paiement électroniques actuels, précise Serge Adjovi. Imaginée comme catalyseur des affaires, la plateforme devrait favoriser le commerce en ligne (e-commerce) et d’autres services dématérialisés (e-services) et ainsi la mise en œuvre d’une administration intelligente.
La Pnpe contribuera à matérialiser la vision du gouvernement de faire du Bénin la plateforme de services numériques en Afrique de l’Ouest, renchérit la ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou. Il s’agit, précise-t-elle, de faire en sorte que le consommateur final des services numériques, qu’il soit client de l’administration publique ou du secteur privé, puisse librement et en toute sérénité choisir le moyen de paiement qui lui convient.A l’en croire, « La plateforme nationale sera le hub de concentration de toutes les solutions de paiement existantes et futures, rendra ces solutions interopérables et par la même occasion permettra de remplir d’autres objectifs qui sont liés à l’inclusion financière, à la facilité de paiement, au suivi des paiements ».

LIRE AUSSI:  Affaire créance de Lionel Zinsou envers Ebomaf: Gbadamassi demande le remboursement du groupe burkinabé

Implications

La majorité des paiements se fait en espèces au Bénin : le taux de bancarisation est inférieur à 20 % ; moins de 500 points de vente acceptent les paiements par cartes, fait remarquer Jean-Yves Ogoundélé, chef du projet. De même, poursuit-il, le nombre de points de vente acceptant le paiement par mobile money reste faible (moins de 5000) et il existe très peu de sites internet avec acquéreur local, qui proposent le paiement par carte bancaire ou mobile money. Dans le même temps, le nombre de personnes ayant un compte mobile money actif dépasse les 3 millions. Aussi, les guichets de paiement sont inégalement répartis sur le territoire national et les nombreux flux épars entraînent des déperditions pour l’économie nationale.
Dans ce contexte, indique M. Ogoundélé, la Pnpe se veut une solution pour réduire la masse fiduciaire et sera un pourvoyeur de croissance à travers la baisse des coûts de transaction et la mutualisation des services. Elle fera décoller le paiement électronique marchand encore à la traîne et sécuriser les ressources destinées à l’Etat. Elle est conçue pour supporter tous les types de canaux de distribution : terminaux de paiement électronique (Tpe), guichets automatiques, kiosques multimédias, internet, et tous les types de cartes et produits traditionnels et cartes de crédit Emv (Mastercard et Visa) de tous les grands réseaux.