Point d’étape d’élaboration de la liste électorale :Une application renseigne sur la position au Registre national

Par Arnaud DOUMANHOUN,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Point d’étape d’élaboration de la liste électorale :Une application renseigne sur la position au Registre national

Le gestionnaire mandataire de l'Anip expliquant la nécessité pour le citoyen de déclarer sa nouvelle commune de résidence

L’Agence nationale d’identification des personnes (Anip) a co-animé avec la Commission nationale électorale autonome (Cena) une séance d’échanges avec les partis politiques sur le processus d’élaboration de la Liste électorale informatisée (Léi). Une dizaine de partis ont répondu à l’appel, ce mercredi 3 août à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Réalisation des programmes et projets communautaires: Le Bénin s’active pour la première place dans l’Uemoa

A quelques mois des législatives de janvier 2023, la Liste électorale nationale informatisée (Lei) est en cours d’élaboration. Cyrille Gougbédji, gestionnaire mandataire de l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip), a fait hier, aux partis politiques, un point d’étape du processus de réalisation de ladite liste. En substance, l’Agence procédera, les prochains jours, à l’affichage de la Liste électorale provisoire, recueillera les observations, en vue de la confection de la liste définitive. A ce titre, une application est mise en place. Dès le 8 août 2022, avec le Numéro personnel d’identification (Npi), tout citoyen béninois ayant fait le Ravip peut vérifier sa position au Registre national des personnes physiques (Rnpp) à travers le lien lei.anip.bj.

L’Anip a éclairé les partis politiques sur le processus d’élaboration de la liste électorale informatisée

En effet, selon les dispositions du code électoral, la Léi est élaborée sur la base du Registre national des personnes physiques (Rnpp). Mais le gestionnaire mandataire de l’Anip explique que l’Agence a pris en compte les acquis à savoir la Liste électorale permanente informatisée (Lépi) arrivée à expiration, le Recensement électoral national approfondi (Rena) et le Recensement à vocation d’identification de la population (Ravip). « Capitaliser les acquis revenait pour nous à rechercher d’abord ceux qui étaient électeurs dans le cadre de la Lépi et ont pu se faire enrôler au Ravip pour constater le début de la Léi, et ensuite passer à des étapes d’inclusion pour que certaines personnes ne se sentent pas exclues », a clarifié Cyrille
Gougbédji. Ainsi, après une phase d’affichage pour régler les préalables, la Léi prend corps.
En prélude à la phase d’affichage de la liste provisoire, le 19 septembre prochain, tout citoyen béninois ayant fait le Ravip peut vérifier, dès le 8 août, sa position au Registre national des personnes physiques (Rnpp) à travers le lien lei.anip.bj. Il pourra transférer son poste de vote au besoin. « Il s’agit de la géolocalisation des données fournies lors de l’enrôlement au Ravip. Il y a aussi possibilité de modification en ligne du lieu de résidence précédemment indiqué », a souligné Cyrille Gougbédji. A l’en croire, l’objectif est de donner automatiquement satisfaction aux citoyens dès lors qu’ils expriment le désir de se voir transféré ailleurs à l’affichage de la liste provisoire. Aussi, pour les élections législatives de janvier 2023, une pièce d’identification, renseignant les nom, prénoms et l’image du détenteur de la pièce, conforme aux données renseignées dans le Registre national des personnes physiques (Rnpp) servira pour le vote. La transmission définitive de la Léi à la Cena est prévue pour le 7 novembre 2022, a-il indiqué. Une dizaine de partis politiques ont répondu à l’appel de l’Anip et de la Cena pour le compte de ces échanges. Il s’agit, entre autres, de l’Union progressiste, du Bloc républicain, Les Démocrates et Moele-Bénin?

LIRE AUSSI:  Projet du budget général de l’Etat, gestion 2016: Les regrets et suggestions de l’ANCB au Parlement