Politique migratoire entre l’Afrique de l’Ouest et l’Europe: Les quatre scenarii retenus présentés aux acteurs du Bénin

Par La Redaction,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Politique migratoire entre l’Afrique de l’Ouest et l’Europe: Les quatre scenarii retenus présentés aux acteurs du Bénin


Vue partielle des participants à l’atelier de dissémination à la Fondation Friedrich Ebert à Cotonou

Les universitaires, les acteurs de la Société civile, et les politiques se sont imprégnés des réflexions issues des scenarii sur la politique migratoire entre l’Afrique de l’Ouest et l’Europe. C’était, ce mercredi 6 juin, à la faveur d’un atelier de dissémination à la Fondation Friedrich Ebert à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Factures normalisées : Le Dgi Yenoussi invite les consommateurs à ne pas fléchir

Face aux flux migratoires constatés entre les pays de l’Afrique de l’Ouest et quelques pays de l’Europe occidentale, la Fondation Friedrich Ebert a invité des universitaires et acteurs politiques de ces pays à élaborer des scenarii applicables à la migration irrégulière entre les deux continents, a indiqué Dr Rudolf Traub-Merz, représentant résidant de la Fondation au Bénin. Un atelier a été consacré, ce mercredi à Cotonou, à la dissémination des résultats obtenus. 

Pour y arriver, le groupe d’experts commis à cette tâche a suivi trois phases, a expliqué Ralmeg Gandaho, spécialiste des droits humains, membre du groupe d’experts. Il s’agit, précise-t-il, de la phase de l’orientation qui a lieu à Berlin, celle de la construction à Dakar et celle de l’affirmation à Bruxelles. « L’ensemble de ces phases a été présenté au Parlement européen en novembre dernier sur les scenarii arrêtés », a-t-il poursuivi. Ces trois différentes étapes ont débouché sur l’élaboration de quatre scenarii projetés à l’horizon 2030. Le groupe d’experts ayant conduit les recherches de projections notent en premier les relations inégales. Elles s’imaginent par l’augmentation spectaculaire de la migration vers l’Europe du fait de la détérioration de la situation politique et socio-économique en l’Afrique de l’Ouest et les relations conflictuelles, selon le premier scénario.
Le deuxième scenario projette à l’horizon 2030 une Union européenne divisée et de plus en plus xénophobe qui met en œuvre des politiques migratoires très strictes et réduit son soutien à l’Afrique.
Le troisième scenario imagine des relations pragmatiques basées sur la gestion de la migration d’Afrique de l’Ouest vers l’Europe. A cet effet, l’Union européenne (Ue) et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), partenaires majeurs, parviennent finalement à un accord sur une politique migratoire qui encourage la migration régulière et contrôle celle irrégulière.
Le quatrième scénario envisage in fine les relations d’égal à égal qui supposent un déclin de la migration. L’Afrique de l’Ouest est en pleine transformation et le flux des migrants clandestins de la région vers l’Europe s’affaisse. Ces différents scenarii, véritables outils d’aide à la décision politique, ont été présentés hier aux universitaires, acteurs de la société civile et politiques du Bénin. Pour Nathalie Yamb, membre du groupe d’experts ayant élaboré les scenarii, cette phase de vulgarisation suppose une approche de plaidoyer, de projections et d’orientations politiques pouvant influencer les stratégies des Etats membres.

LIRE AUSSI:  Visite du président de la République à l’Elysée: Ce que Boni Yayi et François Hollande se sont dit