Politique nationale de développement de l’énergie renouvelable: Un document pour insuffler un nouveau dynamisme au secteur

Par Pintos GNANGNON,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Politique nationale de développement de l’énergie renouvelable: Un document pour insuffler un nouveau dynamisme au secteur


Il s’est ouvert à Cotonou ce mardi 17 décembre, un atelier de validation de la Politique nationale de développement du secteur des énergies renouvelables (Ponader). Un document qui traduit la volonté du gouvernement d’œuvrer pour une utilisation à grande échelle des technologies de valorisation de ces ressources énergétiques.

LIRE AUSSI:  Cour constitutionnelle : Le nouveau secrétaire général Gilles Badet investi ce jour

La situation énergétique du Bénin est caractérisée par une prédominance des usages traditionnels de la biomasse énergie utilisée de manière non durable et contribuant à la dégradation du couvert forestier, un faible accès des populations aux énergies modernes et une forte dépendance de l’extérieur pour son approvisionnement en produit pétrolier.
A cet effet, le gouvernement s’est engagé depuis les années 90 dans la voie du développement des énergies renouvelables afin de réduire les impacts de la consommation énergétique de la population sur l’environnement, d’accroître son indépendance et d’ouvrir de nouvelles perspectives de croissance et d’emploi à travers la mise en œuvre de plusieurs projets et programmes. Le ministère en charge de l’Energie, tenant compte des défis de l’heure, notamment ceux liés aux effets néfastes du changement climatique et au paradoxe caractérisé par un potentiel énergétique important dans un contexte marqué par la dégradation structurelle de l’accès à l’énergie par la population, a fait l’option de changer le paradigme, œuvre pour une utilisation à grande échelle des technologies de valorisation de ces ressources énergétiques.
Ce choix, selon le secrétaire général du ministère de l’Energie, Jean-Paul Gbodogbé, nécessite une concertation de tous les acteurs du secteur en vue d’identifier les mesures et stratégies susceptibles de promouvoir toutes ces ressources énergétiques afin de les mettre à la disposition de la population et des différents secteurs socio- économiques.
Il rappelle que la vision de la Politique nationale de développement des énergies renouvelables est de contribuer au développement énergétique durable du Bénin à travers la fourniture des services énergétiques basés sur les énergies renouvelables et accessibles au plus grand nombre de la population à moindre coût, tout en favorisant la promotion des activités socioéconomiques du monde rural par une énergie moderne.
Pour Jean-Paul Gbodogbé, c’est dans cette optique que pour permettre au secteur de l’énergie de jouer pleinement son rôle de moteur de croissance économique, le ministère de l’Energie a pris l’initiative de mettre à la disposition des acteurs du secteur, un document de référence et d’orientation stratégique en matière des énergies renouvelables.
Il a précisé que les objectifs visés par l’atelier de validation répondent parfaitement au dynamisme insufflé au secteur par le gouvernement avec pour point d’orgue l’adoption de politique cohérente, inclusive et surtout opérationnelle dans tous les sous-secteurs de l’énergie au Bénin.
Il s’agit, selon lui, dans un premier temps d’analyser la pertinence et l’opérabilité des axes proposés ainsi que les modalités de mise en œuvre des différentes mesures envisagées, et dans un second temps d’identifier d’autres options et actions à entreprendre tout en veillant à leur mise en œuvre.

LIRE AUSSI:  Présidence de l'Assemblée nationale: Les grandes priorités de Louis Vlavonou