Politique nationale: L’Uds confirme son adhésion à un grand ensemble politique

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Politique nationale: L’Uds confirme son adhésion à un grand ensemble politique


L’Union pour la démocratie et la solidarité nationale (Uds) a organisé son 3e Congrès ordinaire, samedi 20 octobre dernier, à Parakou. Dans la perspective de la création de grands ensembles au sein de la Majorité présidentielle, elle a réaffirmé sa volonté d’unir ses forces avec d’autres partis politiques, conformément à son credo inscrit dans ses textes fondamentaux. Ce qui confirme son mariage de raison avec Patrice Talon.

LIRE AUSSI:  Atelier international sur les énergies renouvelables: Révéler le potentiel énergétique du Bénin

Porté sur les fonts baptismaux le 6 octobre 1990 à Nikki, le parti politique Uds n’a jamais dérogé à ses principes qui consistent à relever les défis du moment et à jeter les jalons sûrs pour bâtir l’avenir. Il a, 28 ans après sa création, puis son dernier congrès extraordinaire du 11 décembre 2004 qui avait pour but de l’amener à se conformer aux exigences des dispositions de la nouvelle charte des partis politiques, enfin décidé d’organiser son 3e Congrès ordinaire, samedi 20 octobre dernier à Parakou.

D’une importance capitale, cette rencontre revêt une double signification aux yeux du président Sacca Lafia. La première, c’est la reconquête de l’autonomie organisationnelle du parti. « Enfin, nous avons la possibilité d’organiser le congrès de notre parti, une prérogative qui nous a été retirée pendant 10 ans », a-t-il insisté. Concernant la seconde signification, il évoque l’obligation pour le parti de s’adapter aux mutations politiques devenues nécessaires et impérieuses. Selon lui, il y a des moments où, pour vivre ou survivre, s’adapter reste la seule alternative de choix. L’heure a donc sonné pour l’Uds de faire l’option courageuse d’unir ses forces avec d’autres partis politiques, pour créer un grand ensemble qui disposera des moyens de ses ambitions. Une telle décision, a rappelé Sacca Lafia, est conforme au crédo du parti inscrit dans ses textes fondamentaux. L’Uds, a rassuré son président, est un affluent à la recherche d’autres affluents pour créer un grand fleuve qui va irriguer de ses eaux l’ensemble du territoire national.
Représentant le bloc Progressiste, Christelle Houndonougbo, a précisé qu’il s’agira d’opérer avec le président de la République, les réformes utiles et nécessaires pour l’inévitable marche du pays vers un avenir plus certain. Elle a ensuite loué l’engagement et la détermination du président Sacca Lafia à construire un Bénin uni et indivisible. A sa suite, c’est le député Adam Bagoudou qui reconnaitra au nom du bloc Dynamique unitaire, que l’Uds et ses responsables ont fait le bon geste, en choisissant d’aller à la Mouvance présidentielle.
L’Uds a également eu droit aux messages des présidents et autres émissaires des partis, présents. Ils ont également félicité son président pour son appui aux réformes et actions du chef de l’Etat Patrice Talon. Pour accompagner Sacca Lafia et son parti Uds, il y avait des anciens et actuels ministres, des députés, des maires, des élus communaux, municipaux et locaux de plusieurs communes dont Parakou, N’Dali, Tchaourou et Banikoara, des sages, notables et têtes couronnées.

LIRE AUSSI:  Neuvième édition du festival Lagunimages:Le cinéma pour vendre la destination Bénin