Politique sanitaire: Le droit à la santé renforcé

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Politique sanitaire: Le droit à la santé renforcé


Ce projet de loi consacrera notamment le renforcement du droit à la santé, la création d’un organe de régulation du secteur de la santé, la promotion des conditions optimales pour une bonne qualité de soins, l’obligation de résultats pour les prestataires de soins, la promotion des bonnes pratiques dans les formations sanitaires, la répartition équilibrée et cohérente du personnel de santé sur tout le territoire, l’amélioration du cadre et des conditions de travail du personnel de santé.
Pour rappel, le secteur de la santé figure au rang des priorités du chef de l’Etat qui travaille depuis son accession au pouvoir pour un changement des habitudes. En plus d’avoir initié une série de projets en faveur du bien-être des populations, le chef de l’Etat oeuvre à la mise en place d’une politique sanitaire qui réponde aux aspirations et besoins des populations et des acteurs de ce secteur. Secteur qui, il y a quelques années, était assujettie à des crises répétées avec des grèves cycliques et leur lot de dégâts humains.
L’initiative de ce projet de loi résulte des réformes engagées par le gouvernement en vue de réorganiser le système de santé pour assurer une couverture sanitaire plus efficace. Dans cette même veine, le Conseil des ministres du 25 septembre 2019 avait adopté les textes règlementaires qui consacrent la création de quatre organes de mise en œuvre des réformes du secteur. Il s’agit du Conseil national de la médecine hospitalière, du Conseil national des soins de santé primaires, de l’Agence nationale de régulation pharmaceutique et de l’Autorité de régulation du secteur de la Santé.
Josué F.M.

LIRE AUSSI:  Coopération entre le Japon et le Bénin: Me Adrien Houngbédji échange avec des sénateurs japonais