Pollution par une usine de production d’alcool de la rivière Klou à Savalou: Le député Guy Mitokpè demande des explications au gouvernement

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Pollution par une usine de production d’alcool de la rivière Klou à Savalou: Le député Guy Mitokpè demande des explications au gouvernement


Le député Guy Mitokpè

Le député Guy Mitokpè est aux trousses de la société chinoise Yueken International Sarl qui a érigé ses installations de production d’alcool alimentaire au bord de la rivière Klou à Logozohè, commune de Savalou. Il a initié une question orale avec débat pour demander des explications au gouvernement qui a autorisé l’installation de cette entreprise en 2003. 

LIRE AUSSI:  Compétition de récitation du Saint Coran: La Jama’at islamique Ahmadiyya Bénin promeut l’islam

Pour lui, l’installation de cette société semble sérieusement remettre en cause l’équilibre de l’écosystème de la rivière Klou et menacer dangereusement la santé des populations de Logozohè et des localités environnantes. L’usine aurait déversé jusqu’à ce jour, les eaux usées et les déchets issus de son système de production dans les eaux de ce marigot ; ce qui entraînerait la disparition des espèces aquatiques de la rivière Klou. Il se dégage également des activités de l’usine, à en croire le député de l’Opposition, du cyanure d’hydrogène, constituant une grave menace pour les populations de la région. Guy Mitokpè se dresse en avocat de ces dernières dont il est d’ailleurs le représentant en tant que parlementaire. Car, selon lui, la création d’emplois par l’implantation des usines par des investisseurs privés ou étrangers, ne doit en aucun cas constituer une autre source de danger pour l’environnement ou pour les populations.
Ainsi, se fondant sur les dispositions du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, il invite le gouvernement à s’expliquer sur le dossier. Le député de la 16e circonscription électorale voudrait surtout savoir les démarches menées par les autorités du ministère en charge de l’Environnement afin d’évaluer les risques que courent les populations de Logozohè à cause des activités de cette usine d’une part ; et les dégâts sur l’écosystème et sur la rivière Klou, d’autre part. La question orale avec débat en date du lundi 28 mai dernier a été déposée sur la table du président de l’Assemblée nationale, mardi dernier. La procédure suivra son cours normal en vue de sa programmation pour examen par la plénière.

LIRE AUSSI:  Santé des yeux dans le Mono: Rotary club de Cotonou centre sauve quarante malades de la cataracte