Porteur d’un message personnel du président Patrice Talon : Aurélien Agbénonci, envoyé spécial chez Macky Sall

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Porteur d’un message personnel du président Patrice Talon : Aurélien Agbénonci, envoyé spécial chez Macky Sall


Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Aurélien Agbénonci a été reçu en audience, mardi 2 avril par le président du Sénégal. Le patron de la diplomatie béninoise était porteur d’un message personnel du chef de l’Etat à son homologue sénégalais à l’occasion de son investiture.

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale : La loi de règlement du budget 2014 a frôlé un rejet

A peine réélu à la tête de son pays, le Sénégal, pour un second mandat de cinq ans, le président Macky Sall a reçu en audience, mardi 2 avril, date de sa prestation de serment, le ministre béninois des Affaires étrangères et de la Coopération,
Aurélien Agbénonci. Le chef de la diplomatie béninoise était porteur d’un message personnel du président de la République, Patrice Talon, à son homologue. Il s’agit d’un « message personnel de félicitations du président Patrice Talon à son frère et ami à l’occasion de son investiture », a-t-on appris de sources diplomatiques. Malgré son agenda très chargé en ce jour de son investiture, le chef de l’Etat sénégalais a pu recevoir l’émissaire du président Patrice Talon avec qui il a eu de bons échanges. Une marque d’amitié et de sympathie qui témoigne du bon état de l’axe Dakar-Cotonou. Mieux, cela traduit la fraternité qui unit les deux chefs d’Etat.
Le président sénégalais qui entame un nouveau mandat à la tête de son pays qui célèbre par ailleurs sa fête nationale ce jour nourrit bien des ambitions pour « un Sénégal émergent ». Il n’est d’ailleurs pas exclu que ses rapports avec le chef de l’Etat béninois deviennent plus étroits au regard des ambitions portées par les deux hommes d’Etat. Macky Sall place en effet son deuxième mandat sous le signe d’une série de réformes qui toucheront entre autres, le foncier, le bien-être, l’environnement, le cadre de vie, les femmes et les enfants, l’assainissement des finances publiques, la gouvernance, les infrastructures, l’énergie, les services sociaux de base, le cadre scolaire et universitaire, la modernisation de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage.
J.F.M

LIRE AUSSI:  Carnet noir: La commune de Sinendé pleure la disparution de son maire