Post4Health: La poste lutte contre la pandémie

Par Collaboration extérieure,

  Rubrique(s): International |   Commentaires: Commentaires fermés sur Post4Health: La poste lutte contre la pandémie


La lutte contre la Covid-19 constitue un énorme défi logistique mondial. Celui-ci est d’autant plus compliqué pour les trois milliards de personnes vivant dans des régions rurales et isolées. Pour contribuer à la distribution des vaccins, l’Union Postale Universelle (Upu) a décidé de lancer le mécanisme Post4Health. L’agence spécialisée du système des Nations Unies possède un vaste réseau mondial composé de près de 650 000 bureaux de poste et de plus de cinq millions d’employés dans 192 pays.

LIRE AUSSI:  Femme; Droit à disposer de son corps

La pandémie de Covid-19 a eu de graves conséquences sur le secteur postal, dont notamment une chute importante des volumes de courrier dans le monde entier. Néanmoins, la crise sanitaire a mis en lumière l’appui que les opérateurs postaux apportent aux collectivités, aux économies nationales et aux autorités publiques.
Considérés par la plupart des gouvernements comme un service essentiel pendant les périodes de confinement, les services postaux se sont révélés une infrastructure stratégique en fournissant non seulement les services traditionnellement proposés, mais aussi une gamme complète de nouveaux services sociaux et économiques destinés à soutenir les populations vulnérables. Ces nouveaux services comprennent l’accès à des services de paiement (tels que la livraison d’argent liquide à domicile), un accès rapide et fiable à des produits essentiels (tels que des médicaments), la distribution d’équipements de protection individuelle puis d’autres articles et produits médicaux ainsi que la logistique inverse pour la collecte des échantillons et leur transport vers les laboratoires pour analyse.

LIRE AUSSI:  Egalité femmes-hommes: Accélération des progrès souhaitée

Logistique

La sensibilisation et la diffusion d’informations font partie des outils essentiels utilisés dans les campagnes de vaccination de masse dans les pays émergents et en développement. Les autorités de santé publique peuvent utiliser le réseau et le personnel de la poste, dotés d’une couverture géographique unique et d’une vaste connaissance des communautés locales, pour atteindre les objectifs des campagnes de sensibilisation en faveur d’une vaccination de masse.
Post4Health compte se concentrer sur la logistique liée à la chaîne du froid et le respect des besoins associés aux vaccins, au fur et à mesure de leur entrée sur le marché. Par le biais de ce mécanisme, l’Upu souhaite aider les postes à acheter du matériel essentiel pour transporter des vaccins et des équipements médicaux (seringues, matériel de protection individuelle, etc.).
Pour fonctionner, Post4Health s’appuie sur le financement volontaire des gouvernements, des postes nationales, du secteur privé et des partenaires au développement. Dans un premier temps le Groupe La Poste et le ministère japonais des Affaires intérieures et des Communications ont fait preuve de générosité, avec 100 000 US dollars pour les français et 300 000 US dollars pour le représentant nippon.
Pour assurer des efforts coordonnés, l’Upu travaillera en étroite coopération avec ses partenaires au sein des Nations Unies sur les mesures mondiales à prendre contre la Covid-19, notamment avec l’Organisation mondiale de la Santé (Oms) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef).

LIRE AUSSI:  Soudan: Arrivées croissantes de réfugiés éthiopiens

Par Catherine Fiankan-Bokonga, Correspondante accréditée auprès de l’office des Nations Unies à Genève (Suisse).