Postes de contrôle juxtaposés de Malanville: Les acteurs formés au respect des normes

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Postes de contrôle juxtaposés de Malanville: Les acteurs formés au respect des normes


Les acteurs des Postes de contrôle juxtaposés de Malanville sont réunis à Cotonou dans le cadre d’un séminaire de formation, d’information et de sensibilisation qui se tient les mardi 26 et mercredi 27 novembre. Organisé sous l’égide de l’Union européenne et de l’Union économique et monétaire ouest africaine, cet atelier a été ouvert hier par le directeur de cabinet du ministre des Infrastructures et des Transports, Joseph Ahissou.

LIRE AUSSI:  Journée d’amitié entre les Forces armées du Mono-Couffo: Sous le signe de l’unité et de la paix


Pour assurer la régularité dans la circulation des personnes, des véhicules et des biens, les acteurs des Postes de contrôle juxtaposés de Malanville bénéficient depuis hier d’un atelier de renforcement de capacités. Cette formation se justifie par la nécessité d’œuvrer pour la réduction des tracasseries routières dans le déplacement des biens et des services et le respect des charges à l’essieu des camions pour lutter contre la dégradation précoce des voies et chaussées dans la sous-région. Elle est organisée par le gouvernement béninois en partenariat avec l’Union européenne et l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa). Les modules de formation portent sur l’organisation et le fonctionnement des Postes de contrôle juxtaposés (Pcj), l’environnement des affaires des Pcj, les procédures douanières, les procédures de passage, le tracking, la conversion des acteurs informels… L’objectif est de sensibiliser les transporteurs, les transitaires et les divers usagers, pour une meilleure appropriation de la valeur ajoutée des Postes de contrôle juxtaposés, renseigne le représentant de la Commission de l’Uemoa Comlan Agbo. A l’en croire, les Postes de contrôle juxtaposés de Malanville devraient jouer un rôle de facilitation dans la libre circulation sur l’axe Cotonou-Niamey-Gao dont le flux de fréquentation est important. C’est d’ailleurs au regard de l’importance du respect des normes sur cet axe que le représentant de la Commission de l’Uemoa a rendu hommage aux présidents des Républiques du Bénin et du Niger pour leur engagement constant dans le processus de libre circulation des personnes et des biens dans l’espace sous-régional. Il a également salué l’accompagnement financier de l’Union européenne dans la facilitation du transport.
Le directeur de cabinet du ministre des Infrastructures et des Transports, Joseph Ahissou, a d’ailleurs réaffirmé la volonté du gouvernement béninois d’œuvrer pour la fluidité des processus frontaliers. Grâce aux efforts déjà consentis, les entraves à la libre circulation des personnes et des biens ont significativement diminué. Pour le directeur de cabinet du ministre des Infrastructures et des Transports, les Pcj sont un outil de facilitation des échanges frontaliers, ce qui implique un gain de temps et de ressources financières. «Depuis la mise en service des Postes de contrôle juxtaposés de Malanville le 12 juillet 2018, l’ensemble des acteurs attendaient cette formation. Maintenant c’est chose faite, les usagers ont l’opportunité de se familiariser avec les exigences des Postes de contrôle juxtaposés », a-t-il indiqué avant d’inviter l’assistance à l’assiduité et à une participation active.

LIRE AUSSI:  Suite aux incendies à Athiémé et Houéyogbé: La Fondation Etisalat Bénin au chevet des sinistrés