Pour la poursuite de l’urbanisation des marchés: Le Mouvement Force Fam s’allie au duo Talon – Talata

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Pour la poursuite de l’urbanisation des marchés: Le Mouvement Force Fam s’allie au duo Talon – Talata


Avec le duo Patrice Talon – Mariam Talata, c’est la continuité des constructions de marchés urbains et sous-régionaux. C’est l’une des certitudes au cœur de la création du Mouvement Force des Femmes et Artisans des Marchés du Bénin (Force Fam) qui a effectué sa sortie officielle, hier dimanche 21 mars à Cotonou, en présence de plusieurs autorités.

LIRE AUSSI:  Difficultés autour du financement du processus électoral:La Société civile monte encore au créneau et apaise

“Nous, femmes des marchés des douze départements du Bénin, unies au sein du Mouvement Force Fam, sommes décidées à apporter notre soutien sans faille au duo synthétisé Talon – Talata pour une victoire écrasante le 11 avril 2021. Allez donc annoncer la bonne nouvelle !”, a martelé Aimée Awissou, lors de la sortie officielle du Mouvement Force des Femmes et Artisans des Marchés du Bénin (Force Fam). Parmi les autorités qui ont pris part à l’événement : Mariam Chabi Talata, vice-présidente de l’Assemblee nationale et colistière du président Patrice Talon pour la prochaine élection, Luc Sètondji, maire de Cotonou, le député Sèdami Fagla, Armand Gansè, directeur général de la Société de gestion des marchés (Sogema) et plusieurs autorités locales de la ville de Cotonou.

A en croire la coordonnatrice du Mouvement Force Fam, Aimée Awissou, les femmes des marchés du Bénin sont davantage motivées par les réalisations inédites du chef de l’État. Lesquelles réalisations font aujourd’hui du Bénin, un pays résolument engagé dans la dynamique d’un développement économique sans précédent. C’est pourquoi elle a invité toutes les femmes à sortir massivement pour un K-O en faveur du duo Talon – Talata. Convaincue que ce duo remportera la prochaine élection, Aimée Awissou formule déjà deux doléances : l’augmentation du taux de crédit aux femmes du Bénin et l’amélioration de la représentativité des femmes des marchés dans la prise de décisions relatives aux marchés. Le président du Mouvement Force Fam, Jean-Pierre Zinko, ne doute pas de l’intérêt que le chef de l’Etat portera à ces doléances.

LIRE AUSSI:  Décès de Idriss Déby Itno: Talon compatit à la douleur du peuple tchadien

Il a alors réaffirmé la détermination du Mouvement Force Fam à soutenir le duo gagnant Talon – Talata. Le maire de la ville de Cotonou, Luc Atrokpo, parrain de l’événement, a encouragé les femmes des marchés pour l’option faite de soutenir ce duo. “C’est un choix judicieux. Le chef de l’État a demandé à ce que nous serrions les ceintures. Je peux vous rassurer que ce sont toutes les couches de la société qui le ressentent… C’est pour la bonne cause… Constatez vous-mêmes les réalisations au niveau des infrastructures, de l’énergie, de l’assurance santé… Et les cinq prochaines années seront meilleures. Le chef de l’État l’a promis et il tient ses promesses”, a déclaré le maire de Cotonou. C’est aussi ce que certifie la colistière Mariam Chabi Talata. Elle met en exergue les prouesses de ce quinquennat :
“En cinq ans, une vingtaine de marchés sont construits ; en cinq ans une vingtaine de stades sont construits ; en cinq ans dans le domaine de l’eau, de l’agriculture et dans presque tous les domaines de la vie, des changements se font sans tapages. C’est un homme qui parle peu et agit beaucoup. C’est le Karl Marx béninois”, a affirmé Mariam Talata. Elle ajoute : “Voilà un homme qui est à l’abri du besoin mais qui lutte pour que les enfants dans les cantines scolaires aient un repas par jour, pour que les jeunes aient des facilités pour l’entrepreneuriat… C’est un homme qui se bat pour les couches vulnérables. Et les femmes sont les mieux placées pour connaître la valeur du chef de l’État. Il est question de voter utile. Si nous femmes voulons que ce duo gagne, même si aucun homme ne sort, le duo l’emportera”, a-t-elle conclu.

LIRE AUSSI:  Difficultés autour du financement du processus électoral:La Société civile monte encore au créneau et apaise

Genèse

Le mouvement Force Fam a vu le jour après différentes consultations effectuées dans les douze départements du Bénin dans le cadre de la reconstruction des marchés. A en croire Fortuné Awissou, secrétaire général du mouvement Force Fam, plusieurs rencontres ont été initiées pour discuter avec les bénéficiaires du bien-fondé de cette action gouvernementale. Les femmes des marchés ont salué cette action mais avaient exprimé certaines réticences quant à l’attribution des espaces après la réhabilitation. Il s’agit entre autres de la hausse des prix des boutiques, de l’inquiétude sur les impôts qui seront fixés aux exploitantes, de l’enrôlement opportuniste d’autres commerçantes au détriment de ce!les qui vendaient dans les marchés…

Il fallait un creuset, un mouvement capable de défendre les intérêts des femmes des marchés. C’est ainsi qu’il a été décidé de la création du mouvement Force Fam. “Ce mouvement entend accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre du Programme d’action du gouvernement, en l’occurrence dans la poursuite de l’aménagement des marchés urbains”, a expliqué Fortuné Awissou, secrétaire général du mouvement Force Fam. Le Mouvement Force Fam est conduit par un bureau composé de Jean Pierre Zinko alias “Éléphant mouillé”, président du mouvement, Aimée Awissou, coordonnatrice du mouvement et Fortuné Awissou, secrétaire général du mouvement.

LIRE AUSSI:  Remaniement ministériel: Un accroissement du train de vie de l’Etat préjudiciable aux finances publiques