Pour la rénovation de son siège provisoire: La Cour constitutionnelle déménage

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Pour la rénovation de son siège provisoire: La Cour constitutionnelle déménage


La Cour constitutionnelle quitte momentanément ses locaux à Ganhi ! D’ici lundi 3 décembre prochain, les conseillers, les services et le personnel de la Haute juridiction seront installés dans des bâtiments provisoires sis au quartier Les Cocotiers dans la Haie vive. Face à la presse hier mardi 30 octobre, le secrétaire général et le directeur de cabinet du président de l’institution ont partagé les motifs de ce déménagement.

LIRE AUSSI:  En prélude à la francophonie des barreaux: Création de la Conférence des barreaux des Etats parties à l’OHADA

« Pour compter du lundi 3 décembre, les différentes directions et services administratifs et techniques de la cour de même que tous les conseillers de la Cour constitutionnelle et le cabinet du président seront installés dans des bâtiments provisoires, loués à cet effet par le gouvernement au profit de la Cour constitutionnelle », a indiqué le secrétaire général de la Cour constitutionnelle Gilles Badet. Ce déménagement de la Haute juridiction s’explique par le fait que la Cour a obtenu le soutien du gouvernement pour procéder à la réfection et à la rénovation du siège actuel, en attendant la construction, à l’avenir, du siège définitif, dont le principe est déjà acquis par les deux organes d’Etat. « Ces travaux se justifient par la vétusté avérée du siège actuel de la Cour constitutionnelle. Il n’est pas inutile de rappeler que les bâtiments abritant les installations actuelles de la cour datent de plusieurs décennies, voire de la période coloniale… La Cour constitutionnelle dans sa forme actuelle a été installée dans les locaux en juin 1993, soit plus de 25 ans », a précisé le secrétaire général Gilles Badet. Il fait savoir que ces bâtiments qui présentent aujourd’hui un état de dégradation, avaient abrité par le passé des ministères comme ceux des Finances, des Mines…, et n’ont pas véritablement fait objet de restauration. Ainsi un plan de rénovation a été élaboré avec la contribution du ministère en charge du Cadre de vie pour donner peau neuve à cette institution d’Etat. Il s’agit de mettre à la disposition de la Haute juridiction des bâtiments rénovés répondant aux normes et offrant de meilleures conditions de travail aux juges et à l’ensemble du personnel d’une part et d’offrir aux citoyens qui sollicitent l’institution, un cadre adéquat d’accueil et de bonnes conditions d’accessibilité d’autre part.
Prévus pour s’étendre sur une année, les travaux de réhabilitation qui vont démarrer sous peu feront l’objet d’un appel d’offres public ouvert aux entreprises outillées et compétentes.
Tout le personnel de la Cour constitutionnelle s’active déjà à libérer les bâtiments du siège sis à Ganhi pour rejoindre les locaux transitoires sis au quartier Les Cocotiers. C’est là que les citoyens devront dorénavant se rendre pour leurs sollicitations diverses durant toute l’année que dureront les travaux de réfection.
En définitive, les locaux sis à Les Cocotiers sont aussi transitoires que le siège qui sera bientôt rénové. C’est dire que le siège qu’occupe actuellement la Cour constitutionnelle à Ganhi est provisoire et la Cour dans l’avenir se verra construire un siège définitif.

LIRE AUSSI:  Election présidentielle de 2016: Les candidats invités à déposer leurs dossiers entre le 9 et le 12 janvier