Pour leurs performances au cours de l’année fiscale 2021: 25 relais communautaires primés par Bupdos-Ong et l’Usaid

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Pour leurs performances au cours de l’année fiscale 2021: 25 relais communautaires primés par Bupdos-Ong et l’Usaid

Le préfet Bienvenu Milohin lance la distribution des prix aux meilleurs relais communautaires du département du Mono

Une cérémonie de remise de prix aux meilleurs relais communautaires palliant le déficit des agents de santé qualifiés dans des villages du département du Mono a réuni, mercredi 29 septembre dernier, dans l’arrondissement de Sè, outre les autorités sanitaires, le maire Cyriaque Domingo et le préfet Bienvenu Milohin.

LIRE AUSSI:  Réhabilitation de la route Comé-Lokossa-Dogbo: Des populations de Lokossa dénoncent la qualité des travaux


C’est un double objectif qui est visé à travers la distinction de vingt-cinq relais communautaires, mercredi dernier à Sè, dans la commune de Houéyogbé. En premier lieu, il est question de créer une saine émulation entre les relais communautaires des deux zones sanitaires du département du Mono en vue d’une meilleure qualité des services de santé dans les localités reculées par rapport aux formations sanitaires opérationnelles. Comé-Bopa-Grand-Popo-Houéyogbé et Lokossa-Athiémé sont les deux zones sanitaires du département. Les relais de la seconde zone sanitaire n’ayant pas encore bouclé une année d’activité, la cérémonie de récompense n’a pris en compte que ceux de la zone Cbgh à raison d’un relais communautaire par arrondissement. Et comme d’un arrondissement à un autre, les besoins des relais ne sont pas identiques, certains lauréats ont été primés avec des kits d’équipements solaires pour l’éclairage. D’autres ont reçu des portables Android déjà paramétrés avec des applications conçues pour la collecte des données utiles à la planification des interventions dans le sous-secteur de la santé communautaire. Au total, ce sont vingt-cinq relais qui ont été célébrés sur un effectif estimé à 494 recrutés et rémunérés au profit des six communes du département du Mono, a détaillé Martin Edjitchè, le représentant de la coordonnatrice nationale du Bureau des projets de développement et des œuvres sociales.

LIRE AUSSI:  Sécurité des personnes et des biens : Le Bénin se mobilise contre l’extrémisme violent

Beaucoup de vies sauvées

Relativement au second objectif, le Bureau des projets de développement et des œuvres sociales (Bupdos-Ong) placé sous la responsabilité de Rachelle Iréti Akakpo Kassouhuin entend clôturer sur une note de gaieté la campagne menée durant une semaine pour « la mobilisation sociale » et surtout la fin de l’année fiscale 2021 pour le compte de ses activités. Bupdos est une organisation non gouvernementale financée par l’Agence américaine pour le développement (Usaid) dans le cadre de la mise en œuvre du Renforcement du paquet d’interventions à haut impact au niveau communautaire (Rpihi-com). Entre autres, il est question ici des offres de services de bien-être orientées, grâce au soutien des partenaires techniques et financiers, vers les localités non couvertes par la pyramide sanitaire qui ne se prolonge pas encore au-delà des arrondissements. Au nombre de ces localités, 90 villages répartis dans les six communes du Mono ont été impactés par la semaine de la mobilisation sociale. Cette campagne déployée du 20 au 24 septembre dernier a permis de mieux promouvoir les offres de services de santé. A l’occasion, beaucoup de vies ont été sauvées justifiant un peu plus la nécessité de maintenir les relais communautaires dans le système sanitaire au-delà de la fin des engagements de l’Usaid.
Au niveau de la zone sanitaire Cbgh, par exemple, ce sont 373 enfants qui ont été dépistés malades, à en croire le médecin coordonnateur par intérim de la zone, Thomas d’Aquin Zangounon. Il a précisé que les relais ont pu prendre en charge 186 enfants non seulement au test de dépistage rapide (Tdr) mais aussi avec des médicaments tels que le paracétamol et le Cta.
La célébration des relais communautaires a été rehaussée par la présence du préfet du Mono, Bienvenu Milohin, et du maire Cyriaque Domingo, représentants ses pairs du département. A la tête des agents et responsables du secteur de la santé fortement mobilisés, on a noté la présence du directeur départemental, Dr Etienne Hounkonnou.

LIRE AUSSI:  Médias / Lutte contre le Covid-19: L’Upmb appuie les organes de presse en matériels de protection