Pour sa visibilité sur le web: Le Cnds se dote d’un site internet

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Pour sa visibilité sur le web: Le Cnds se dote d’un site internet


Plus besoin de se déplacer pour avoir des informations sur le fonctionnement ou les activités du Conseil national du dialogue social (Cnds). Il dispose désormais d’un site internet. La cérémonie de lancement de ce portail web a eu lieu, mardi 22 octobre dernier à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Session extraordinaire du Conseil municipal de Porto-Novo: Le dossier de construction de l’hôtel de ville relancé

www.cnds-benin.bj ; telle est l’adresse du site internet du Conseil national du dialogue social (Cnds). C’est une première dans la vie de cette structure, et cela lui permet de s’ouvrir aux citoyens du monde. De plus, à travers cet outil de communication, le Cnds ambitionne d’informer et de former, de gagner durablement en visibilité, de se démarquer en apportant une satisfaction totale au visiteur, et de communiquer efficacement en ligne. « En choisissant de nous ouvrir sur le web, nous avons pris l’option de (…) peaufiner et d’améliorer notre image de marque », a martelé le président du Cnds, Guillaume Attigbé, lors du lancement officiel de la plateforme.
Mais avant, les acteurs du dialogue social et autres, ont eu droit à la présentation générale du site. Celui-ci est constitué de trois grandes parties à savoir : « l’en-tête, le corps de page et le pied de page », a laissé entendre le technicien ayant réalisé le site. Dans son développement, il dévoile les rubriques, sous-rubriques et autres parties non moins importantes du portail web, à la grande satisfaction de l’assistance.
« On peut dire que vous avez voulu chausser le numérique. Et qui chausse le numérique a pour perspective de voyager loin… », lance le secrétaire général du ministère du Numérique et de la Digitalisation, Serge Koudjo. Plus loin, le représentant de la ministre Aurélie Adam Soulé expose les avantages d’un tel outil, puis insiste sur la qualité de la plateforme. C’est « un outil de référence, car comme nous l’avions suivi, il a été dressé suivant les règles de l’art, et comporte déjà des informations sur les activités du Cnds». Mieux, complète Guillaume Attigbé, toutes les archives de l’institution seront mises en ligne, depuis sa création à nos jours.
Le président du Cnds reviendra sur les caractéristiques du site internet et se dit d’ores et déjà persuadé que la mise en place de cette plateforme permettra une meilleure connaissance de l’institution qu’il dirige. Aussi, les critiques seront-elles les bienvenues car, dit-il, l’instance en a besoin pour améliorer ses prestations en matière de promotion du dialogue social. Au vu des objectifs et avantages ci-dessus énumérés, l’assistance a été invitée à propager, partout où besoin sera, l’adresse de ce tout nouveau site internet?

.bj, un domaine à promouvoir

La promotion du domaine .bj, identité numérique du Bénin, tient à cœur au gouvernement du président Patrice Talon qui ambitionne de faire du Bénin, la capitale du numérique en Afrique. Ce mardi 22 octobre, lors du lancement du site internet du Conseil national du dialogue social (Cnds), le secrétaire général du ministère du Numérique et de la Digitalisation, a attiré l’attention de l’assistance sur ce point cher à l’Exécutif béninois. Serge Koudjo donnera l’exemple du Cnds dont l’adresse du site internet (www.cnds-benin.bj) promeut l’identité numérique du Bénin. Il félicite, de ce fait, le Cnds et invite les entreprises (publiques, parapubliques ou privées) qui souhaiteraient se doter d’un portail web à prendre exemple sur le Conseil national du dialogue social. « Je ne cesserai jamais d’exhorter tous ceux qui souhaiteraient emboîter le pas au Cnds, à prêter également attention à ce nom de domaine dont la promotion est très importante pour le développement numérique de notre pays », a laissé entendre le secrétaire général du ministère du Numérique et de la Digitalisation.

LIRE AUSSI:  Présidence de la Commission de l’Union africaine: La Kenyane Amina Mohamed sollicite le soutien du Bénin