Pour Toffo:Bientôt, un ballet professionnel

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Culture |   Commentaires: Commentaires fermés sur Pour Toffo:Bientôt, un ballet professionnel


Du 6 au 12 avril dernier dans la commune de Toffo, l’association «Actions Plurielles » a initié une formation à l’endroit de certains acteurs culturels de la localité. La finalité d’un tel projet, c’est de travailler à l’avènement d’un ballet professionnel pour cette commune hôte du Festival des arts, cultures et tourisme (FACTO) qui en sera cette année à sa seconde édition.

LIRE AUSSI:  Formation au profit des artiste: Faire du patrimoine l'élément primordial des œuvres artistiques

Six jours de formation ont suffi à outiller les acteurs culturels mobilisés dans le cadre de la mise sur pied du ballet professionnel de la commune de Toffo. En effet, commune sous les feux de la rampe, ces derniers mois, du fait de l’engagement de certains de ses fils, pour en faire une localité culturellement vivante, Toffo enchaîne les occasions et multiplie les opportunités.
Du 6 au 12 avril, encadrés par Toussaint Vidjennagnimon (percussionniste), Hugues de Souza (chorégraphe) et Roger Malakouè (jeu d’acteur), les membres de ce qui sera bientôt le ballet de Toffo ont été entretenus sur différentes notions pour monter un spectacle professionnel. Entre autres, il s’est agi pour les formateurs de montrer aux stagiaires, les différentes étapes de la construction d’un spectacle, partant de l’idée à la mise en scène. La pluie qui s’est abattue sur la ville de Ouègbo dans la commune de Toffo, samedi 12 avril dernier n’a pas empêché les populations d’effectuer le déplacement. L’un des ballets de la localité devait y donner le spectacle de restitution de la formation qu’elle vient de recevoir. Et le public en aura pour son compte. Trois alléchants tableaux de danses traditionnelles lui seront présentés en une trentaine de minutes.
Les danseurs, dans des accoutrements adaptés à chaque tableau, ont proposé des rythmes tel que le « Guèlèdè ». Pour le responsable de l’association «Actions Plurielles», Gontran Mègnigbèto, « cette restitution a été organisée pour permettre au ballet de montrer à la population qui la connaît depuis une décennie d’années déjà, les évolutions engendrées par la formation que nous avons organisée à leur endroit ». « C’est l’un des objectifs de cette formation organisée en prélude à la 2è édition du FACTO prévue du 6 au 12 août dans la commune de Toffo», renchérit Gontran Mègnigbèto. «Nous avons remarqué les insuffisances de la 1ère édition et nous avons décidé d’y remédier en formant les populations. Nous pensons qu’en valorisant l’existant culturel de la commune, nous arriverons à ancrer davantage le festival. La communauté ne sera donc plus considérée comme un simple consommateur de spectacles venus d’ailleurs mais participera de façon active à la dynamique que nous mettons en place », poursuit-il.
A cet effet, il annonce que le spectacle d’ouverture de l’édition 2015 du FACTO sera assuré par ce groupe de ballet qui a d’ailleurs été détecté à l’ouverture de la première édition en août 2014. Et le moins qu’on puisse dire est que les membres du ballet n’en rêvent pas mieux. « Nous allons nous mettre au travail pour présenter en août un spectacle plus fourni et mieux monté que celui de l’année dernière», promettent-ils.

LIRE AUSSI:  Formation au profit des artiste: Faire du patrimoine l'élément primordial des œuvres artistiques