Première délibération du Bepc 2016 : Résultats inquiétants de 16% contre 30,42% en 2015

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Première délibération du Bepc 2016 : Résultats inquiétants de 16% contre 30,42% en 2015


La descente aux enfers se poursuit pour le système éducatif béninois. Après le Certificat d’études primaires, l’examen du Brevet d’études du premier cycle (Bepc) session de juin 2016 affiche un taux d’admissibilité de 16%, un score jamais enregistré les deux dernières décennies. Ces résultats inquiétants appellent des réformes urgentes pour redresser la pente.

LIRE AUSSI:  Commission budgétaire 2022 au Parlement : Eléonore Yayi plaide pour un budget de 71,5 milliards F Cfa

Les candidats au Brevet d’études du premier cycle (Bepc) session unique de juin 2016 sont chacun fixés sur leur sort depuis l’après-midi du vendredi 8 juillet dernier. Les résultats de la première délibération affichent sur le plan national un taux catastrophique de 16% contre 30,42% en 2015, annonce Kakpo Mahugnon, directeur des Examens et Concours du ministère chargé de l’Enseignement secondaire. Ce taux présente une certaine disparité dans les départements. Ainsi, les départements de l’Atlantique et du Littoral viennent en tête avec un taux de 21,08%. Ils sont suivis successivement du Borgou-Alibori :15,58%, l’Ouémé-Plateau : 14,47%, le Zou-Collines : 13,48% et le Mono-Couffo:13,18%. La lanterne rouge est tenue cette année par les départements de l’Atacora-Donga qui ont obtenu 11,98%. S’agissant du Bepc des aveugles et amblyopes, les résultats ne sont pas aussi reluisants. Ils donnent un taux de 31,25%.
Pour Kakpo Mahugnon, ce pourcentage sur le plan national inquiète. Mais il reflète la vraie physionomie du niveau des candidats au Bepc. A l’en croire, les résultats des trois à quatre dernières années étaient tronqués. Ce sont des taux qui ont été souvent voilés et gonflés par le système de rachat, révèle Kakpo Mahugnon. Prenant l’exemple des 30,42% de 2015, démontre-t-il, ce résultat était la suite du rachat obtenu jusqu’à raison de 8/20. « Si aujourd’hui, on rachetait jusqu’au même niveau comme l’année dernière, on tournerait aussi autour de 31%», analyse le directeur des Examens et Concours du ministère chargé de l’Enseignement secondaire. Mais cette année, ajoute-il, ils ont décidé d’appliquer les textes et de ne pas racheter.
Pour Kakpo Mahugnon, ce résultat interpelle tous les acteurs du système éducatif. Il situe à plusieurs niveaux les raisons de ce faible taux. Mais globalement, il est dû au système éducatif. Lequel a de sérieux problèmes, fait savoir le Dec/Mestfp. Il est urgent que tous les acteurs réfléchissent sur ce système avant la rentrée prochaine pour l’amorce d’un nouveau départ dans le système éducatif, propose avec insistance Kakpo Mahugnon. « Nous avons un système éducatif mis à mal par des intempéries. Nous devrons réfléchir là-dessus pour corriger ce qu’il faut corriger. Le Bénin a les ressources humaines et intellectuelles qu’il faut pour amorcer un nouveau départ dans le système éducatif », analyse Kakpo Mahugnon. Il informe que la proclamation des résultats aura lieu dans toutes les directions départementales de l’Enseignement secondaire ce lundi 11 juillet à partir de 10 heures. Les candidats peuvent aussi connaître leurs résultats en allant ce lundi 11 juillet à partir de 12 heures sur le site Internet de la Dec à l’adresse : www//decsecondairebenin.net. Le Dec/Mestfp annonce que les épreuves orales et sportives démarrent le mercredi 13 juillet prochain sur toute l’étendue du territoire national à partir de 7 heures pour les candidats admissibles. Il invite ces derniers à se présenter dans les centres de composition prévus à cet effet pour subir les épreuves de cette seconde phase obligatoire pour la validité de leur admissibilité.

LIRE AUSSI:  Elaboration des politiques agricoles en Afrique de l’Ouest: Les paysans ouest-africains donnent de la voix