Première session ordinaire 2021 de la Haac: La présidentielle au cœur des travaux

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Première session ordinaire 2021 de la Haac: La présidentielle au cœur des travaux


Le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), Rémi Prosper Moretti, a ouvert, ce mardi 16 février, à Cotonou, la première session ordinaire de l’institution pour le compte de l’année 2021. Une session essentiellement électorale au cours de laquelle la Haac s’assurera, entre autres, du respect par les acteurs de la presse, de ses recommandations avant, pendant et après le scrutin présidentiel. D’autres dossiers sont également inscrits à l’ordre du jour de ladite session.

LIRE AUSSI:  22e circonscription électorale: Les jeunes se mobilisent autour de Ibouraïman Balogoun du Bloc Républicain

C’est parti pour la première session ordinaire 2021 de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac). Une session ouverte, hier mardi, par Rémi Prosper Moretti, président de l’institution.
Dans son intervention, il rappelle que cette session intervient dans un contexte particulier : celui de l’élection présidentielle. Et à ce sujet, fait-il observer, la Haac met les petits plats dans les grands pour que la couverture médiatique du processus électoral se déroule dans d’excellentes conditions. En guise d’exemple, Rémi Prosper Moretti cite la décision du 13 janvier 2021 portant réglementation de la période de précampagne suivie d’une séance de vulgarisation de ladite décision. « La Haac a aussi évalué l’accès équitable des partis politiques, des associations et des citoyens aux médias de service public », précise Rémi Prosper Moretti qui, au passage, exhorte les acteurs de la presse au respect des recommandations de la Haac en cette période de précampagne. « La réussite à laquelle nous aspirons pendant la campagne est étroitement liée à la bonne gestion de la période de précampagne », souligne Rémi Prosper Moretti.
Par ailleurs, le président de la Haac exhorte les acteurs des médias à faire preuve de professionnalisme dans la collecte, le traitement et la diffusion de l’information, à respecter le code de déontologie, surtout durant cette période sensible, afin que les médias demeurent le porte-flambeau de la paix et de la démocratie au Bénin.
En dehors de la présidentielle, les conseillers de la Haac vont poursuivre durant cette première session ordinaire, les travaux concernant les dossiers d’attribution de nouvelles fréquences de radiodiffusions sonores, le toilettage de la liste des journaux et écrits périodiques ayant une existence légale au Bénin, l’autorisation des médias en ligne et la mise en œuvre de la Télévision numérique terrestre.

LIRE AUSSI:  Edito: Lourde écharpe