Présence de produits toxiques dans le fleuve Ouémé: Des poissons « morts » dans les plats à Glazoué

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Présence de produits toxiques dans le fleuve Ouémé: Des poissons « morts » dans les plats à Glazoué

Des poissons morts

Depuis quelques jours, circulent sur le marché de Glazoué des produits halieutiques dont la consommation pourrait engendrer des problèmes de santé publique. Et pour anticiper sur un éventuel drame, les autorités de la mairie donnent l’alerte.

LIRE AUSSI:  Examen de fin d’année scolaire : 149 398 candidats à l’assaut du Bepc 2020 (Une baisse de 56 339 candidats notée)


Un communiqué en date du 1er juillet dernier, diffusé sur les médias locaux et signé du 1er adjoint au maire de Glazoué Dieudonné Agbara, révèle que
« l’ouverture de vanne du bassin de rétention des eaux usées du canal d’une usine dans le fleuve Ouémé engendre la mort massive des produits halieutiques (poissons et autres), que les populations riveraines consomment et commercialisent dans les localités de Glazoué». Face à une telle situation, l’autorité communale, soucieuse de la préservation de la santé de ses administrés,
« invite les populations à s’abstenir, et ce jusqu’à nouvel ordre, de la consommation, de l’achat et de la vente des produits halieutiques issus de cette mort massive ».
En clair, pour la mairie de
Glazoué, c’est bien cette usine qui a ouvert son canal et déversé dans le fleuve des eaux usées contenant des produits toxiques. Conséquence, la mort massive des poissons qui flottent à la surface des eaux et qui sont ramassés et mis sur le marché pour consommation.
Comme si cela ne suffisait pas, dans la nuit du samedi dernier, un camion transportant du carburant s’est renversé, déversant ainsi tout son contenu dans l’un des affluents du même fleuve Ouémé au large de Logozohè, commune de Savalou. Ce qui rend la situation encore plus grave.
En effet, selon les recoupements faits, suite à l’éclatement d’un de ses pneus, ce camion transportant le liquide inflammable s’est retrouvé dans le fossé non loin de la rivière. Bilan : une bonne partie du produit transporté s’est déversée dans la rivière.

LIRE AUSSI:  Mort massive des poissons dans le lac Toho: L’appel des cadres d’Athiémé à une solidarité nationale