Présentation de vœux à la Cour constitutionnelle: Le bilan de la mandature de Théodore Holo dressé

Par zounars,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Présentation de vœux à la Cour constitutionnelle: Le bilan de la mandature de Théodore Holo dressé


Théodore Holo, président de la Cour constitutionnelle et ses collaborateurs ont profité de la journée du mercredi 10 janvier dernier au siège de l’institution à Cotonou, pour se présenter officiellement les vœux de Nouvel an. Une cérémonie qui, dans l’ensemble, a été consacrée au bilan du mandat du président Théodore Holo et des conseillers, lequel prendra fin en juin prochain.

LIRE AUSSI:  Dégâts des eaux pluviales à Angaradébou: Des habitations et des hectares de cultures emportés

L’esplanade intérieure de la Cour constitutionnelle très souvent déserte de monde, a été prise d’assaut, mercredi dernier, à l’heure du déjeuner par les agents de sécurité, le personnel administratif, les conseillers et le président de l’institution, pour la présentation mutuelle de vœux pour le compte de la nouvelle année. C’est ainsi qu’Edgar Bankolé, représentant le personnel, a souhaité « une année sainte, faite de paix et de santé robuste, (…), pleine d’espoirs et de défis nouveaux à relever avec la volonté du Maître du temps et de l’espace », au président Théodore Holo, puis aux conseillers à la Cour constitutionnelle. Réceptif aux souhaits de ses collaborateurs, Théodore Holo a lui aussi formulé des vœux à leur égard, tout en ayant une pensée pour les disparus. « Que l’année nouvelle nous épargne des maux et des douleurs qui nous ont affectés en 2017 ;(…) mes sincères vœux de santé, de paix, de bonheur et de réussite dans toutes vos entreprises et dans vos familles », a déclaré Théodore Holo.
Ce type de cérémonie est la dernière à laquelle assiste le professeur Holo à la tête de la Cour, puisque son mandat tend progressivement vers la fin. Ayant pris les rênes de l’institution le 10 juin 2013, l’homme est appelé à laisser place en juin prochain à un nouveau président. L’occasion de la présentation de vœux a été saisie par les uns et les autres pour mettre en relief le travail abattu par l’équipe en place aussi bien l’année écoulée, que durant le quinquennat. Ainsi, Théodore Holo a reçu les félicitations des travailleurs pour avoir rendu 265 décisions en 2017 contre 255 en 2015.
Les propos du secrétaire général, Gilles Badet, sont empreints de reconnaissance, car va-t-il déclarer, « Chaque directeur a désormais un texte qui précise les rôles et responsabilités des différents acteurs de sa direction, un ou plusieurs agents de liaison rattachés à sa direction, et dans un certain cas, un personnel complémentaire qui vient combler les vides qui ont pu être laissés par des promotions ou départ à la retraite ». Il poursuit en invoquant le bilan relatif aux traitements des travailleurs qui ont connu des augmentations sur les primes et indemnités, puis le renforcement des capacités à travers l’organisation de formations diplômantes et qualifiantes.
« Aujourd’hui, la plupart des directions sont tenues par des jeunes agents de la Cour suite au départ des anciens », a ajouté, pour sa part, le professeur Holo. Une stratégie qui, d’après lui, a été instaurée pour la satisfaction du personnel. D’autres réalisations forcent l’admiration, indique Edgar Bankolé, en citant l’amélioration du cadre de travail, à travers la construction et l’aménagement d’un bâtiment de type R+2 abritant un certain nombre de directions ; la réhabilitation de bureaux d’anciens bâtiments ; l’éclairage de l’intérieur de la Cour et ses alentours favorisant sa sécurité ; l’éclairage public des rues menant au domicile des conseillers, etc. Toutefois, il reste des défis à relever, notamment l’application du décret n° 97-273 du 9 juin 1997 dont l’article premier stipule que le personnel administratif de la Cour doit bénéficier des mêmes indemnités que celui de l’Assemblée nationale, selon Edgard Bankolé?

LIRE AUSSI:  Conseil économique et social: Le Pag exposé aux conseillers