Présentation de vœux au Parlement: Les doléances du Syndicat du personnel parlementaire

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Présentation de vœux au Parlement: Les doléances du Syndicat du personnel parlementaire


L’occasion a été saisie par le secrétaire général du Syndicat national du personnel de l’Assemblée nationale (Synapa) pour exprimer sa satisfaction à la première autorité parlementaire pour toutes ses actions en vue de remettre au travail les agents parlementaires à travers la nomination et la promotion des cadres, le pointage, la présence effective au poste et son combat contre les absences non justifiées. Toutefois, Fulbert Acakpo a rappelé au président Louis Vlavonou quelques doléances auxquelles il invite l’autorité à donner une suite favorable pour le mieux-être du personnel et de l’institution parlementaire.
Le secrétaire général du Synapa cite, entre autres, la relecture de la loi portant statut du fonctionnaire parlementaire en attendant la prise d’une décision pour régir et sécuriser les emplois des travailleurs ; le reclassement de tous les agents concernés par le rapport de la commission mise en place à cet effet par son prédécesseur en 2017 ; l’apurement des arriérés de cotisation à la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) pour le compte des quatre premiers mois de 2019 ; le règlement des frais de mission dus aux conducteurs de véhicules administratifs de l’Assemblée nationale et la mise à disposition des nombreux bureaux non ouverts depuis bientôt cinq ans pendant que certains agents vivent dans l’exiguïté. « Nous sommes confiants que grâce à vous et votre bureau, ces dossiers connaitront tous un aboutissement heureux les prochains jours», espère Fulbert Acakpo.
Dans sa réponse, le président de l’Assemblée nationale félicite les travailleurs pour leur engagement à accompagner la huitième législature pour l’atteinte de ses objectifs. Il assure que lui et le bureau du Parlement veilleront dans la mesure du possible à satisfaire ces doléances pour l’amélioration des conditions de travail.

LIRE AUSSI:  58e anniversaire de l'indépendance: Un défilé court mais impeccable à Pobè