Présentation de vœux au Port autonome de Cotonou: 32,5 milliards F Cfa de chiffre d’affaires en 2017

Par La Redaction,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Présentation de vœux au Port autonome de Cotonou: 32,5 milliards F Cfa de chiffre d’affaires en 2017


La direction générale et les travailleurs du Port autonome de Cotonou se sont présenté les vœux du Nouvel an, vendredi 12 janvier dernier au sein de l’entreprise. C’était l’occasion d’évaluer leurs performances et d’honorer vingt-cinq agents admis à faire valoir leur droit à la retraite.

LIRE AUSSI:  Edito: Le facteur jeune

La direction générale du Port autonome de Cotonou (Pac) a sacrifié, cette année encore, au rituel de présentation des vœux au personnel. La cérémonie a permis de faire le bilan des efforts fournis l’année écoulée et d’honorer vingt-cinq agents ayant atteint l’âge de la retraite.

En termes de bilan, les chiffres avancés par Amélie Huguette Amoussou-Houéto, directrice générale du Pac, sont élogieux. Les objectifs ayant été atteints. En 2017, a-t-elle illustré, pour un trafic provisoire de marchandises de plus de 8 milliards de tonnes, le Pac a fait un chiffre d’affaires de plus de 32,5 milliards F Cfa contre 26 milliards pour un trafic de plus 8,7 tonnes de marchandises en 2016. « Nous avons été à la hauteur », s’est-elle réjouie. Cette performance, a-t-elle poursuivi, a été obtenue grâce à certaines mesures relatives à la réduction du coût et des délais des prestations, à une meilleure gestion des ressources de l’entreprise, aux outils de gestion dont l’entreprise s’est dotée. Toutes choses qui ont rendu le port plus performant et attractif. L’année écoulée aura été celle où le Pac a été certifié à la norme Iso 14001 version 2015 pour la reconnaissance de son système de management environnemental, a mentionné Amélie Huguette Amoussou-Houéto.
Pour 2018, elle a annoncé que la barre des 40 milliards de F Cfa sera atteinte. A cela le directeur des ressources humaines, Boni Akobi, ajoutera que les capacités du personnel seront renforcées et l’a exhorté à la conscience professionnelle.

LIRE AUSSI:  Elimination des Ecureuils du Bénin: Des leçons à tirer

Vingt-cinq retraités honorés

Ayant passé au moins trente ans à servir le Pac, vingt-cinq agents admis à faire valoir leur droit à la retraite ont été honorés au cours de la cérémonie à travers la remise de chèques et autres distinctions. Au regard de ce nombre de départs, le secrétaire général du Pac, Augustin Fatondji Tonan, a exprimé son inquiétude relative au non-renouvellement du personnel à travers de nouveaux recrutements. « Je m’inquiète du non-renouvellement du personnel alors que chaque année plusieurs agents partent de l’entreprise pour jouir de leur retraite », a-t-il fait savoir.
Ce qui aura aussi marqué la cérémonie, c’est son boycott par le bureau directeur du Syndicat des travailleurs du Port autonome de Cotonou (Syntrapac). Jean Akobi, le seul représentant, présent à la cérémonie y étaut par respect aux aînés partant à la retraite, a-t-il souligné. Sur les raisons du boycott, il a indiqué qu’elles sont liées à la gestion déléguée du Pac dont la signature a été opérée, le 8 janvier dernier. Le processus ayant été conduit sans consulter ni impliquer les travailleurs, le Syntrapac, a-t-il signalé, désapprouve cette réforme. « La gestion déléguée crée la psychose eu sein des travailleurs qui ne savent pas ce qui les attend dans les jours à venir», s’est-il inquiété.
Signalons qu’avant la cérémonie de présentation de vœux, le personnel et la directrice générale ont confié la nouvelle année à Dieu au cours d’une messe d’action de grâce célébrée au sein de l’entreprise par le père aumônier de la plate-forme portuaire, Moïse Adossou.

LIRE AUSSI:  Journée mondiale de la liberté de la presse : Un colloque pour décrypter le rôle des médias