Présentation de vœux du corps diplomatique:La vitalité de la démocratie béninoise saluée

Par LANATION,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Présentation de vœux du corps diplomatique:La vitalité de la démocratie béninoise saluée


La démocratie béninoise a fait preuve, l’année écoulée, d’une certaine vitalité qui n’a pas laissé indifférents les ambassadeurs accrédités au Bénin. «Je voudrais décerner un satisfecit à la démocratie béninoise qui a fait preuve de maturité lors de l’organisation des marches du 10 décembre dernier où toute la classe politique s’est bien comportée», a salué Hans Neumann, doyen du corps diplomatique, à l’occasion de la traditionnelle présentation de vœux au chef de l’Etat. Pour autant, le diplomate allemand indique que l’année 2015 sera décisive pour le pays qui devra relever le défi de l’organisation des élections législatives et communales. « Une démocratie vivante et stable constitue un gage pour le développement et la paix», souligne-t-il. Il mentionne aussi le souci du gouvernement de conduire le Bénin vers le progrès, la modernité et la prospérité partagée, sur la base de la tolérance et du dialogue permanent avec toutes les Forces vives. «Nous vous encourageons à poursuivre le dialogue avec la classe politique et la classe politique à jouer sa partition pour préserver la paix », insiste Hans Neumann, réitérant l’engagement des partenaires techniques et financiers du pays à poursuivre l’amitié et la coopération avec le pays.

LIRE AUSSI:  Conseil des ministres: De nouveaux responsables à la tête des organes de presse de service public

«Je voudrais ici rassurer à nouveau tout le peuple béninois et la Communauté internationale que mon gouvernement prendra toutes les dispositions nécessaires pour le bon déroulement des prochaines élections », déclare le président de la République. Boni Yayi indique qu’en matière de financement, son gouvernement a honoré tous ses engagements à l’endroit des différentes structures chargées de l’organisation des élections.

Enjeux régionaux !

S’agissant des questions régionales, le chef de l’Etat poursuit que le Bénin a toujours réaffirmé son attachement aux liens de fraternité et de coopération qu’il entretient avec ses voisins immédiats et la sous-région. L’organisation le 12 janvier dernier du Conseil des ministres conjoint entre les gouvernements du Bénin et du Niger répond, selon lui, à cette logique. S’il reconnaît que l’année écoulée a été difficile pour les Etats de la région, de par des contraintes économiques, politiques et sociales diversement vécues, Boni Yayi précise que son gouvernement s’est employé à poursuivre avec un rythme plus soutenu son programme de développement, avec l’option de promotion du partenariat public-privé. L’organisation en juin 2014 de la Table ronde des partenaires à Paris a ainsi permis au pays de mobiliser 12 milliards de dollars, soit environ 6000 milliards de francs CFA pour financer certains projets structurants.
De même, les réformes relatives à l’environnement des affaires ont permis au Bénin d’améliorer son classement dans le rapport Doing Business de la Banque mondiale. Boni Yayi se réjouit également de l’éligibilité du Bénin au second Compact du Millennium Challenge Account (MCA), suite aux statistiques positives constatant les efforts croissants du gouvernement dans la mise en œuvre des réformes engagées ainsi que la réintégration de son pays par le Canada, en juin dernier, sur la liste des pays de concentration de l’Aide publique canadienne au développement. «Au plan économique, tous les indicateurs sont au vert avec un taux de croissance de 5,7% en 2014. Le Bénin fait partie des trois pays de la zone à respecter tous les critères de convergence au sein de l’UEMOA », assure le chef de l’Etat.

LIRE AUSSI:  Difficultés de visa pour entrer dans les pays occidentaux: Les ministres des Affaires étrangères et du Commerce au secours des importateurs béninois

Coalition contre le terrorisme !

Boni Yayi est revenu sur la question de l’épidémie d’Ebola qui sévit en Guinée, en Sierra-Leone et au Liberia, saluant l’assistance appréciable des partenaires qui permet aujourd’hui une maîtrise de la situation dans les zones affectées. Pour autant, le chef de l’Etat se désole de ce que le continent africain soit toujours confronté à des situations de conflit, notamment en Libye, en Centrafrique, à l’Est de la RDC, au Soudan et en Somalie. «Le Bénin s’associe aux Etats membres de l’Union africaine pour une opérationnalisation rapide de la Capacité africaine de réponses immédiates aux crises, en attendant la mise en place complète de la Force africaine en attente et de sa Capacité de déploiement rapide», soutient-il. Boni Yayi évoque également une stratégie régionale de riposte contre la secte islamique Boko Haram. «Il s’agit d’une situation préoccupante qui interpelle aujourd’hui toute la communauté internationale dans sa lutte contre le terrorisme», indique-t-il, affirmant l’engagement de son pays à envoyer des troupes aux côtés des pays voisins.