Préservation contre la pandémie de coronavirus: Parakou opte pour la sensibilisation de ses leaders religieux

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Préservation contre la pandémie de coronavirus: Parakou opte pour la sensibilisation de ses leaders religieux


Aidée par la direction départementale de la santé du Borgou, la municipalité de Parakou a procédé, hier, lundi 16 mars, à la sensibilisation des leaders religieux de son territoire de compétence sur le coronavirus. Pour préserver ses populations de cette pandémie, elle n’hésite pas à user des moyens qui s’imposent.

LIRE AUSSI:  Discours du chef de l'Etat à l'occasion du 56e anniversaire de l’indépendance: «En 56 ans, notre pays n'a pas beaucoup avancé...»

Avec la propagation que connait le coronavirus, le monde traverse actuellement une période critique. Sur le continent africain, le nombre de personnes contaminées est faible. Ce qui n’empêche pas la municipalité de Parakou, soucieuse du bien-être de ses populations, de prendre ses précautions. Appuyés par la direction départementale de la Santé du Borgou, le maire Charles Toko s’est entretenu, lundi 16 mars avec les leaders religieux de sa ville sur la pandémie, objet de la tourmente actuelle dans le monde.
Nombreux sont les imams, alphas, prêtres, pasteurs et autres à avoir répondu présents à la rencontre. Pour une prévention efficace contre le covid-19, le maire leur a rappelé les comportements à adopter dans les mosquées, les églises et autres lieux de rassemblement public. Il les a invités à partager les informations reçues avec les fidèles au niveau de leurs mosquées, couvents et églises.
L’occasion a également permis au directeur départemental de la Santé du Borgou, Ibrahim Mama Cissé, de leur donner lecture du communiqué du ministère de la Santé, sur l’auto-isolement, ainsi que les précautions à prendre pour éviter le coronavirus. L’assistance a également pris connaissance des mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la pandémie. De même, les comportements que les populations doivent observer ont également été exposés aux leaders religieux. En cas d’urgence, le directeur départemental de la Santé du Borgou leur a recommandé de contacter les numéros 95 36 11 02 ; 51 02 00 00 et 51 04 00 00.

LIRE AUSSI:  Maintien des filles à l’école: La distribution des kits scolaires capitalisée

————— Charles Toko favorable à la suspension des meetings à Parakou ————–

Appréhendant la manière dont le coronavirus défie actuellement les pays du monde entier, le maire de la ville de Parakou, Charles Toko, a décidé de ne pas y aller du dos de la cuillère. En préférant anticiper, il n’entend pas être mis devant le fait accompli. Sa ville étant considérée comme la grande métropole du septentrion, il envisage de prendre des dispositions pour réglementer les regroupements de personnes qui y auront lieu.
« Je vais inviter tous les autres leaders de partis politiques et autres candidats à Parakou, pour leur dire qu’il faudra cesser même les meetings », a-t-il informé. « En attendant la décision du gouvernement, il faudrait qu’on arrête au moins avec les meetings à Parakou », insiste-t-il. « Par ces temps qui courent, rassembler au moins 500 personnes, c’est déjà un danger », a également averti le maire.
Outre les meetings politiques, des dispositions devront également être prises au niveau de la gare routière centrale d’Albarika. Tous les jours, ce parc ne cesse d’enregistrer de nombreux mouvements de voyageurs.

LIRE AUSSI:  Visite de l’ambassadeur de l’Unicef au Bénin: Mikko Franck rend compte de sa tournée aux médias

M. G.