Présidence de la Cour d’appel de Parakou: Alexis Agboton Métahou installé

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Présidence de la Cour d’appel de Parakou: Alexis Agboton Métahou installé


Le nouveau président de la Cour d’appel de Parakou a pris fonction, vendredi 13 novembre dernier. C’est à la faveur d’une audience solennelle d’installation présidée par le président de la Cour suprême du Bénin, Ousmane Batoko.

LIRE AUSSI:  Administration intelligente: Un portail national des services publics en ligne

Nommé en conseil des ministres, mercredi 30 septembre dernier, au poste de président de la Cour d’appel de Parakou, Alexis Agboton Métahou a été installé dans ses fonctions, au cours d’une cérémonie qui a eu pour cadre la grande salle d’audience de la juridiction, vendredi 13 novembre dernier. C’était sous la présidence du président de la Cour suprême, Ousmane Batoko, en présence des autorités et des membres du corps judiciaire, des autorités politico-administratives de la ville, ainsi que des parents et amis de l’heureux du jour. Après la lecture du décret relatif à sa nomination, puis les réquisitions de l’avocat général, Nicolas Biao, Alexis Agboton Métahou a été renvoyé à ses nouvelles fonctions de président de la Cour d’appel de Parakou, par le président de la Cour suprême du Bénin, Ousmane Batoko. Il devient ainsi le 8e président de cette juridiction.
En effet, en lui adressant ses vives félicitations, le président de la Cour suprême a indiqué qu’il hérite d’une juridiction à grand ressort territorial. La Cour d’appel de Parakou, a-t-il rappelé, couvre les quatre départements du Nord Bénin. Il a alors exhorté Alexis Agboton Métahou à veiller au bon fonctionnement des juridictions sous sa tutelle. Le président Ousmane Batoko l’a également appelé à faire preuve d’un bon management de l’administration judiciaire du ressort de sa juridiction. Il espère donc le voir emboîter le pas à ses prédécesseurs.
Avant le président de la Cour suprême, c’est l’avocat général qui, dans ses réquisitions, a rappelé le parcours professionnel de l’homme. Ce dernier, retient-on, a intégré le corps de la magistrature en 2005.
Nicolas Biao a saisi l’occasion pour lui prodiguer quelques conseils. Il lui a également fait des recommandations. Toutes choses pouvant lui permettre de bien assurer ses nouvelles charges.

LIRE AUSSI:  Journées d’éducation environnementale (JEE):Des élèves s’informent sur le défi de conservation des parcs nationaux