Présidence de la République: Les membres du Conseil électoral prêtent serment

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Présidence de la République: Les membres du Conseil électoral prêtent serment

Membres du conseil electoral

Les membres désignés pour siéger au niveau du Conseil électoral (Ce) ont prêté devant le chef de l’Etat, mercredi 14 juillet, le serment imposé par les textes en vigueur avant leur entrée en fonction. Le chef de l’Etat en a profité pour leur rappeler les attentes placées en eux.

LIRE AUSSI:  Audience à la présidence de la République: Mohamed Ibn Chambas reçu par le président Patrice Talon

Le président Patrice Talon a reçu, mercredi 14 juillet, les serments de quatre membres du Conseil électoral. Koffi Adolphe Djiman, Sacca Lafia, Sanni Gounou et Nicolas Luc Aurélien Assogba ont juré, « de bien remplir fidèlement et loyalement, en toute impartialité et équité » les fonctions qui sont les leurs au sein de cette institution. S’ils étaient quatre à prêter serment, c’est parce que Boukari Adam Soulé, le cinquième membre a démissionné peu après le choix porté sur sa personne. La sobre cérémonie qui a vu les quatre autres membres s’engager à bien remplir leurs obligations s’est ouverte par la lecture de quelques dispositions régissant l’institution par la secrétaire exécutive permanente de la Commission électorale nationale autonome (Cena). Il s’agit notamment des articles 20, 21 et 24 de la loi 2019-43 du 15 novembre 2019 portant Code électoral. Lesquelles dispositions indiquent que «le Conseil électoral (Ce) est composé de cinq membres. Ils sont choisis parmi les personnalités reconnues pour leur compétence et leur probité et sont désignés ainsi qu’il suit: un par la majorité parlementaire, un par la minorité parlementaire, un par le président de la République, un par le chef de file de l’opposition et un magistrat en activité ou non désigné en assemblée générale». L’article 21 précise pour sa part que « les membres du Conseil électoral sont nommés par décret pris en Conseil des ministres pour un mandat de cinq ans non renouvelable… sont désignés au plus tard soixante jours avant la fin du mandat des membres sortants…». A cette lecture des dispositions succèdera une autre, celle faite par le secrétaire général du gouvernement et portant sur le décret N°2021-229 du 12 mai 2021 portant nomination des membres du Conseil électoral de la Cena. S’en suivra le serment des membres. Après quoi, le président Patrice Talon adressera quelques mots à leur endroit. Il a d’abord émis le vœu que le cinquième membre qui rejoindra l’institution soit une femme. Pour lui, les membres du Ce prennent « une succession difficile », mais il espère,
« comme le Bénin excelle de plus en plus dans l’amélioration de ses performances », qu’en leur sein, « on observera la cohésion… de sorte que la Cena continue d’être notre fierté ». En tout cas, il s’est dit rassuré, au regard du pédigrée de chacun des membres, de leur personnalité et qualités intrinsèques, que l’institution a tout pour réussir et y parviendra.

LIRE AUSSI:  Présidence de la République: Le ministre des Affaires étrangères du Burkina reçu en audience