Présidentielle 2021: Le Fac en renfort aux partis de la mouvance

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Présidentielle 2021: Le Fac en renfort aux partis de la mouvance


Le Front d’action pour la continuité (Fac) a été créé, samedi 12 septembre dernier à Sakété sous l’autorité du ministre Salimane Karimou. Cette formation politique d’envergure nationale se lance comme défi de renforcer les actions des partis politiques de la mouvance pour assurer la victoire du candidat du régime du Nouveau départ à la présidentielle de 2021, avec un taux de participation d’au moins 70 %.

LIRE AUSSI:  Message à la nation de s.e.m. Patrice Talon, président de la République du Bénin, chef de l’Etat, chef du gouvernement

« La cause ici, c’est le soutien du peuple. En 2021, on veut gagner dans le confort. On veut gagner avec le peuple. Ça doit passer par les mouvements politiques qui sont nombreux à être écoutés par les populations à la base ». C’est en ces termes que le ministre des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou, sonne la mobilisation nationale de tous les soutiens du régime du Nouveau départ en vue d’une victoire écrasante du candidat du régime à la présidentielle de 2021. Le ministre a fait cette déclaration à la faveur d’un symposium national organisé par l’Institut de recherche en éducation pour le développement (Irede) qui s’est déroulé samedi 12 septembre dernier, sous son parrainage autour du thème : « Parti ou mouvement politique, quel est le meilleur choix pour une victoire électorale légale et légitime ? ». Les travaux de ce symposium ont été sanctionnés par la création d’un mouvement politique baptisé Front d’action pour la continuité (Fac). Selon la déclaration finale lue par le porte-parole des participants, Mescario d’Almeida, le Fac se veut un grand mouvement politique d’envergure nationale. Il est placé sous l’autorité du ministre Salimane Karimou. Le Front se propose de se doter d’une feuille de route pour la mise en place de ses structures au niveau de chaque département, de chaque commune, de chaque arrondissement et de chaque village à l’effet d’assurer un taux de participation d’au moins
70 % à l’élection présidentielle de 2021. A cet effet, les participants s’engagent fermement à agir de concert avec les partis politiques partageant avec le Fac la même vision de continuité, dans une dynamique de complémentarité pour travailler à l’enracinement à la base du Front d’une part et à l’amélioration du climat socio-politique national d’autre part.

LIRE AUSSI:  Classement mondial de la liberté de presse 2018 : Le Bénin dégringole à la 84ème place

70 % de taux de participation

Les participants, à travers le communiqué final, ont réaffirmé leur détermination à soutenir sans condition le régime du Nouveau départ au regard des avancées enregistrées sur le terrain en cohérence avec le Programme d’action du gouvernement (Pag) et l’édification d’une nation moderne, prospère et bien gouvernée. Les travaux ont connu la participation de plusieurs autorités dont le maire de Pobé, Simon Dinan, l’ex-maire de Sakété, Pierre Adéchi, l’ancien député Abou Karimou et l’ex-syndicaliste Laurence Monteiro. Tous ont félicité le ministre Salimane Karimou pour avoir accepté de parrainer ce symposium national qui, selon eux, est inédit et doit être dupliqué sur le terrain. Ils ont reconnu avec les deux communicateurs Clotaire Olihidé et Rachidi Odjo la pertinence et la justesse de la réforme du système partisan qui rend forts désormais les partis politiques. Mais compte tenu de la spécificité de l’élection présidentielle de 2021 et du contexte de ce scrutin, les participants jugent opportun que les mouvements politiques qui ont montré leur efficacité en 2016 dans la large victoire du président Patrice Talon, soient activés pour compléter les actions sur le terrain des partis politiques se réclamant du camp présidentiel.

LIRE AUSSI:  Gouvernement du Nouveau départ: Le PAG sera dévoilé vendredi