Présidentielle 2021: Les fonctions du vice-président de la République

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Présidentielle 2021: Les fonctions du vice-président de la République


Créé dans la foulée de la révision constitutionnelle de novembre 2019, le poste de vice-président de la République s’incruste peu à peu dans les habitudes. Le gouvernement en a donné un signal fort en adoptant, mercredi 10 février dernier, le décret portant attributions, organisation et fonctionnement ainsi que les services de la vice-présidence de la République.

LIRE AUSSI:  Inclusion financière: Un observatoire pour la qualité

La prise de ce décret balise définitivement le chemin pour la mise en place de cette nouvelle institution. Aux termes de la loi n°2019-40 du 7 novembre 2019 portant révision de la loi n°90-032 du 11 décembre 1990 portant Constitution du Bénin, le vice-président de la République a des attributions bien précises.
D’abord, il n’est pas membre du gouvernement. Le vice-président de la République représente le président de la République, à la demande de celui-ci, à l’intérieur ou à l’extérieur du territoire national. Il est le Grand chancelier de l’Ordre national. Les fonctions de vice-président de la République sont incompatibles avec l’exercice de tout autre mandat électif, de tout emploi public, civil ou militaire et toute autre activité professionnelle.
Le vice-président de la République assure la vacance de la présidence de la République en cas de décès, démission ou empêchement définitif du président. L’Assemblée nationale se réunit pour statuer sur le cas à la majorité absolue de ses membres. Le président de l’Assemblée nationale saisit la Cour constitutionnelle qui constate et déclare la vacance de la présidence de la République.
Les fonctions de président de la République sont exercées, dans ces conditions, par le vice-président de la République pour le reste de la durée du mandat en cours. Il prête immédiatement le serment prévu à l’entrée en fonction du président de la République. Le vice-président de la République devenu président de la République désigne au plus tard quarante-huit heures après la prestation de serment et après avis consultatif du Bureau de l’Assemblée nationale, un vice-président de la République. Au cas où il décède, démissionne ou est définitivement empêché avant la désignation du nouveau vice-président de la République, la Constitution révisée habilite le président de l’Assemblée nationale à saisir la Cour constitutionnelle. Laquelle constate le décès, la démission ou l’empêchement définitif du vice-président élu, l’absence d’un vice-président de la République et la vacance de la présidence de la République. Les fonctions de président de la République sont exercées, dans ce cas de figure, par le président de l’Assemblée nationale et celle-ci élit un nouveau président en son sein.

LIRE AUSSI:  Cour suprême: Le président Batoko reçoit quatre ambassadeurs béninois

Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau