Présidentielle du 11 avril: Atlantique: Caravanes et meetings comme stratégies de campagne

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Présidentielle du 11 avril: Atlantique: Caravanes et meetings comme stratégies de campagne

Présidentielle du 11 avril dans Atlantique: Caravanes et meetings comme stratégies de campagne

Les populations du département de l’Atlantique, notamment celles des communes d’Allada, Ouidah, Kpomassè, Tori, Godomey et Abomey-Calavi ont eu droit, dans le cadrre de la campagne électorale, à la caravane des militants des duos candidats à l’élection présidentielle et au meeting de sensibilisation sur le choix à opérer dimanche 11 avril prochain.

LIRE AUSSI:  Éditorial du 11 juin 2021 : Passeport vaccinal !

Des caravanes organisées par les militants des duos candidats à la présidentielle, de géants meetings de sensibilisation, des consultations et échanges avec les populations. Telles sont les stratégies de campagne adoptées dans l’Atlantique par les militants des candidats en lice pour la présidentielle du dimanche 11 avril prochain.
Dans les communes d’Allada, Abomey-Calavi, Tori-Bossito… les militants multiplient ces actions pour rallier les populations à la cause de leur duo. Elles permettent de marquer sa présence dans le cœur des populations, comme l’a souligné Salomon Odjo, directeur adjoint de campagne du parti Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). Son parti n’entend plus organiser de géants meetings comme ceux de Djougou et Parakou, mais compte mobiliser de petits groupes pour leur expliquer les enjeux de la présidentielle pour le parti du duo Alassane Soumanou-Paul Hounkpè,souligne-t-il. Cette présidentielle est importante dans la vie de ce parti qui, à en croire son secrétaire exécutif, Paul Hounkpè a fait ses expériences à la tête du Bénin.
Si le duo Kohoué-Agossa se manifeste très peu dans ces communes, celui Talon-Talata y multiplie ses stratégies. A Sô-Ava, l’ancien président de l’Assemblée nationale, Adrien Houngbédji, président du Parti du renouveau démocratique, a rencontré les populations, mardi 06 avril dernier. Une foule immense est allée rencontrer le président du Prd venu soutenir Aladja Moudatou Gbadamassi, native de la commune. Des populations de Sochanhoué, Sô-Ava, Ganvié, Akassato… sont sorties massivement pour écouter les militants du duo Talon-Talata. Selon Adrien Houngbédji, le Parti du renouveau démocratique ne va pas à cette élection, mais il soutient le candidat Patrice Talon et sa colistière Mariam Chabi Talata Zimé. Son choix est motivé par les actions entreprises par le chef de l’État pour développer le Bénin. Tant de réformes qui militent pour la réélection de Patrice Talon. C’est pourquoi Adrien Houngbédji exhorte les populations à voter pour Talon-Talata.
A Calavi, le Fan-club de l’imam Chakirou Amoussou (Facica) a échangé avec les femmes. Une rencontre suivie de caravane dirigée par celles-ci.

LIRE AUSSI:  Performances économiques du Bénin: Les conclusions préliminaires des services du Fmi

Des personnalités au contact des populations

Au cours de la même journée, Bruno Amoussou est allé galvaniser l’équipe de campagne de l’Union progressiste à Abomey-Calavi. Il a échangé avec les différents coordonnateurs de campagne, les chefs d’arrondissement, les maires… avec des consignes pour la poursuite des activités prévues au cours de la période. A en croire Justine Winsou, coordonnatrice de l’Union progressiste à Togba, deux activités ont été exécutées sur les quatre prévues. La deuxième phase a démarré avec deux activités mardi 06 avril, a-t-elle indiqué. Elles consistent à poursuivre les caravanes, rencontrer les sages et têtes couronnées, les artisans, les femmes et leurs groupements.
Mobilisées autour de leur fils le ministre d’État, secrétaire à la présidence, Irénée Koupaki, les populations de Kpomassè ont été sensibilisées sur la pertinence du choix du duo Talon-Talata. Au terme du géant meeting qui a mobilisé une foule de citoyens et d’acteurs politiques, l’engagement à la cause de ce duo de la mouvance semble acquis.
A Allada, les enseignants ont été informés des actions à leur profit. Sous l’égide du Cercle d’action des enseignants engagés pour la réélection du duo Talon-Talata (Caev), ils ont été sensibilisés à ce choix devenu une priorité, selon Amour Kpochémè, coordonnateur d’arrondissement, membre de l’Union progressiste. « Ce qui a été fait pour vous les enseignants est trop », affirme-t-il .

LIRE AUSSI:  Éditorial du 11 juin 2021 : Passeport vaccinal !