Prévention des incendies au marché Dantokpa et environs : Les jeunes s’approprient les bons réflexes

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Prévention des incendies au marché Dantokpa et environs : Les jeunes s’approprient les bons réflexes

Prévention des incendies au marché Dantokpa et environs Les jeunes s’approprient les bons réflexesMédecins du monde et les jeunes regardent dans la même direction pour éviter les incendies à Dantokpa et ses périphéries

Médecins du monde Suisse (Mdm) outille les jeunes du marché Dantokpa et environs sur les précautions à prendre pour éviter les incendies. C’est à la faveur d’une séance explicative animée ce mercredi 2 février, au centre de promotion sociale de Ste Cécile, par le groupement national des sapeurs-pompiers. Cette initiative entre dans le cadre de la mise en œuvre du projet ‘’Safe and inclusive city for girls en français, ‘’ville sûre et inclusive pour les filles (Sic4G)’’, exécuté par Plan international Bénin en collaboration avec Mdm et Terre rouge.

LIRE AUSSI:  Savalou : Cette vidéo de fidèles armés ne montre pas l’église Azzael Awouignan


Les jeunes du marché Dantokpa et environs à l’école des précautions à prendre pour éviter les incendies. C’est à un exercice d’appropriation des mesures sécuritaires qu’ils ont été conviés ce mercredi au Centre de promotion sociale de Ste Cécile.
Selon Médecins du monde Suisse, cette initiative relève de la volonté des jeunes appartenant à la plateforme ‘’Mécanisme communautaire de protection des enfants (Mcpe)’’.
« C’est une initiative prise par les jeunes eux-mêmes qui au cours des ateliers diagnostics participatifs, ont identifié les problèmes que vivent leurs communautés. Parmi ces problèmes, figure l’incendie dans le marché Dantokpa », explique Marc Ahossou Boco, agent de développement communautaire à Mdm sur le projet ‘’Safe and inclusive city for girls (Sic4G).
L’identification de ce problème a permis de planifier la présente séance explicative à leur profit, afin de les aider à mieux maîtriser les incendies. D’où le choix de ce module en vue de leur donner les astuces nécessaires en matière de sécurité.
Pour réussir l’animation de ce module, Médecins du monde a fait appel aux forces spécialisées en la matière, le groupement des sapeurs-pompiers afin d’étancher la soif des jeunes.
A l’issue de la séance, Benoît Codjo Agbo, membre de la Plateforme ’’ Mécanisme communautaire de protection des enfants (Mcpe)’’ a bien assimilé l’exposé des soldats du feu. «Nous devons créer les conditions favorables à l’aération dans le marché, utiliser les bons fils électriques, éviter d’introduire des produits inflammables tels que l’essence, le gas-oil et le pétrole dans le marché.
Nous devons également aider les vendeuses de nourritures à s’installer à des endroits convenables », restitue-t-il.
Le souhait des organisateurs est que les jeunes puissent servir de relais d’information et de sensibilisation auprès de leur communauté. Les bénéficiaires en sont plus que conscients. «Nous allons faire une rencontre avec les vendeurs et autres usagers du marché afin de les entretenir sur les notions que nous avons acquises des sapeurs-pompiers», s’engage Benoît Codjo Agbo.
D’autres initiatives relatives aux mesures sécuritaires impliquant les jeunes et les communautés sont également prévues par Médecins du monde Suisse dans les prochains jours.

LIRE AUSSI:  Mise en œuvre des réformes communautaires de l’Uemoa: Le Bénin affiche un taux de 80,2%