Prise en charge des enfants infectés ou affectés par le Vih/Sida: Le partenariat Bolloré Transport & Logistics Bénin-Ong Racines renforcé

Par Kokouvi EKLOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Prise en charge des enfants infectés ou affectés par le Vih/Sida: Le partenariat Bolloré Transport & Logistics Bénin-Ong Racines renforcé


Une délégation de Bolloré Transport &Logistics s’est rendue au centre de prise en charge clinique et médicale de l’Ong Racines sis à Agla-Akplomé dans le 13e arrondissement de Cotonou. Cette visite rentre en droite ligne avec l’objectif affiché de Bolloré Transport & Logistics de soutenir et de contribuer à l’atteinte des Objectifs de développement durable, notamment celui prôné par l’Onusida visant à mettre fin à l’épidémie du sida comme menace de santé publique d’ici 2030.

LIRE AUSSI:  Résilience de la filière avicole au Covid-19: La bonne recette des œufs et des poules

En partenariat depuis un an avec l’Ong Racines, et fidèle aux orientations de sa politique Rse (Responsabilité Sociale de l’Entreprise) qui met la jeunesse et l’éducation comme priorité des actions mécènes, Bolloré Transport & Logistics Bénin a entrepris d’accompagner l’Ong Racines (Recherches Actions Communautaires Initiatives pour un Nouvel Envol) en s’engageant financièrement auprès de celle-ci pour la prise en charge et le suivi des enfants infectés et affectés par le Vih. Le but visé par Bolloré Transport & Logistics Bénin est l’amélioration et le renforcement des services offerts par le centre Racines pour une meilleure prise en charge des enfants affectés et infectés par le Vih.
Après 12 mois de collaboration, «il était de bon ton d’évaluer le partenariat liant nos deux institutions en vue d’un plus élaboré, plus incisif pour une meilleure prise en charge des enfants infectés et affectés par le Vih », a rappelé Arnaud Jobard, directeur d’exploitation de Bénin Terminal, la filiale de Bolloré Transport & Logistics en charge de la manutention portuaire qui conduisait la délégation.
Témoignant toute sa gratitude à Bolloré Transport & Logistics pour l’initiative de ce partenariat, Arsène Adiffon, directeur exécutif de l’Ong Racines, a précisé que «la particularité de la collaboration avec Bolloré est d’avoir exclusivement été au service d’une catégorie de personnes souvent oubliée: les enfants et les adolescents. La contribution financière de Bolloré Transport & Logistics Bénin au titre de ce partenariat a permis de répondre aux besoins de prise en charge complète des enfants ». « Notre collaboration est le signe qu’on peut compter sur des entreprises et le souhait de Racines est de continuer notre collaboration avec Bolloré Transport & Logistics », a-t-il renchéri.

LIRE AUSSI:  1e audience à la Criet : Deux trafiquants de drogue condamnés à 20 ans de prison

Bilan des 12 mois de partenariat

Des bilans technique et financier des activités inscrites au titre du partenariat Bolloré Transport & Logistics-Racines, il ressort une prise en charge nutritionnelle, médicale, scolaire et sociale qui a contribué au bien-être des enfants affectés et infectés par le Vih suivis dans le centre de Racines. Dr Hortence Houssin Fandy, médecin coordonnatrice de la clinique médicale Racines, à l’issue de sa présentation sur le bilan du partenariat, a demandé à la délégation de Bolloré d’être les ambassadeurs du centre afin d’aider à la mobilisation des ressources pour équiper le laboratoire en vue d’un meilleur suivi des enfants et de leur bien-être. « Nos enfants sont stigmatisés quand ils vont ailleurs pour les soins mais notre laboratoire sous équipé ne permet pas de répondre promptement à tous leurs besoins en tout temps », a-t-elle confié aux visiteurs. Elle poursuit « Notre centre est un lieu de référence où les enfants qui le fréquentent ne font objet d’aucun préjugé se sentant chez eux et en famille. Il est primordial de créer pour eux des conditions minimales d’un épanouissement certain. Une bibliothèque et l’installation d’équipements pour un accès à internet à des fins éducatives contribueraient encore plus à leur épanouissement ».
« Au vu de ce que nous avons découvert à l’issue de la visite et de la présentation des bilans, nous promettons de militer en faveur de la poursuite et du renforcement de notre partenariat », a déclaré Celestin Gnonlonfoun, directeur des Ressources humaines de Btl avant d’exprimer toute son admiration pour les actions menées par Racines en faveur des enfants en difficulté. La rencontre a pris fin par la remise de vivres aux enfants et à leurs mères.

LIRE AUSSI:  30e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant: Le Bénin renouvelle son engagement aux côtés de la communauté internationale