Prix Africains du reporter de l’Environnement : Le Quotidien La Nation distingué à Kigali

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Environnement |   Commentaires: Commentaires fermés sur Prix Africains du reporter de l’Environnement : Le Quotidien La Nation distingué à Kigali

Fulbert Adjimèhossou exhibant son prix

1er Runner Up, c’est-à-dire deuxième dans la catégorie presse écrite. C’est le prix remporté par Fulbert Adjimèhossou du Quotidien La Nation dans le cadre de l’édition 2022 des Prix africains du reporter de l’environnement et du Climat (Accer Award).
En effet, cette compétition est organisée chaque année depuis 2013 par l’Alliance panafricaine pour la justice climatique (Pacja), une coalition de 1 000 organisations de la société civile issues de 51 pays africains qui plaident en faveur de régimes climatiques équitables et justes pour le peuple africain. Pour cette édition, le jury a reçu 165 candidatures, dont 35 provenant de la presse écrite, 15 de la radio, 22 de la télévision, 83 des médias en ligne, et 5 des radios communautaires. Les productions étaient aussi bien en français, en portugais, en anglais que dans des langues nationales. 12 finalistes ont été retenus. Il s’agit de Charles Ayitey (Ghana) ; Calvin Rock, Cece Siago, Raquel Muigai et Agnes Oloo (Kenya) ; Ridwan Karim Dini-Osman (Ghana) ; Robinson Wanosike, Baguiri Chamsou Dine Koto et Adjimehossou Fulbert (Bénin) ; Temwa Mhone (Malawi) ; Marko Taibot (Ouganda), et Michel Nkurunziza (Rwanda). Ces derniers ont bénéficié d’une formation de deux jours sur la couverture des questions climatiques dans les médias. « Comme prévu, la qualité des candidatures était très élevée et notre équipe a dû faire de son mieux pour désigner les finalistes. Cet exercice a nécessité de la patience, des allers-retours et des décisions difficiles », a déclaré le professeur Kioko Ireri, qui a présidé une équipe de sept juges réunis dans le district de Machakos, à l’est de Nairobi, la capitale du Kenya.

LIRE AUSSI:  Préservation des forêts classées nationales: La saison des feux précoces officiellement lancée dans l’Atlantique-Littoral

Les lauréats

Les lauréats ont été dévoilés lors d’une soirée de gala le 23 juin 2022 à Kigali, au Rwanda, en marge de la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth. Trois prix ont été attribués par catégorie. Raquel Muigai et Agnes Oloo du Kenya sont co-lauréates avec leur production télévisée «Dry death » qui dévoile l’impact du changement climatique sur les écosystèmes fluviaux. Dans la catégorie Presse écrite, le premier prix a été remporté par Temwa Mhone (Malawi) suivi de Fulbert Adjimèhossou (Bénin). Ridwan Karim Dini-Osman (Ghana) est le vainqueur à la radio suivi de Robinson Wanosike (Bénin). Dans la catégorie Presse en ligne, Cece Siago (Kenya) emporte le premier prix suivi de Baguiri Chamsou Dine Koto (Bénin). Marko Taibot (Ouganda) et Michel Nkurunziza (Rwanda) ont occupé les 3es places.
Selon Dr Charles Mwangi, directeur exécutif par intérim de Pacja, la décision de lancer le prix Accer est née du constat que les Osc et les gouvernements étaient limités dans la sensibilisation au changement climatique.
« La décision de lancer le prix Accer a été influencée par le quatrième rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), qui prévoit que l’Afrique sera la région la plus touchée par le phénomène du changement climatique », a déclaré Dr Charles Mwangi. Il a ajouté que le prix Accer va dynamiser l’éducation au changement climatique et à l’environnement en augmentant la couverture médiatique en Afrique. Les lauréats recevront des bourses pour couvrir la Cop 27 en Égypte.