Prix des droits de l’homme décerné à un basketteur

Par Catherine Fiankan-Bokonga,

  Rubrique(s): International |   Commentaires: Commentaires fermés sur Prix des droits de l’homme décerné à un basketteur

Prix des droits de l’homme décerné à un basketteurEnes Kanter Freedom

Une coalition transrégionale de 25 organisations de défense des droits de l’homme a annoncé que son prestigieux prix des droits de l’homme sera décerné à Enes Kanter Freedom, jeune basketteur et militant américain qui risque sa carrière pour s’être élevé contre la persécution de l’ethnie ouïghoure en Chine.

LIRE AUSSI:  Tripoli: La montée en puissance du groupe Etat islamique en Libye

Lors de la 14e édition du Sommet de Genève pour les droits de l’homme et la démocratie, Enes Kanter Freedom, 29 ans, recevra le Prix du courage 2022. La cérémonie aura lieu le 6 avril en présence d’ambassadeurs, de militants des droits de l’homme et de la presse internationale.
L’athlète américain, a été choisi pour ses « efforts héroïques pour tirer la sonnette d’alarme sur les violations brutales des droits de l’homme en Chine », a déclaré Hillel Neuer, directeur exécutif de United Nations Watch, co-organisateur de la conférence avec Liberal International, Human Rights Foundation et plus de 20 autres groupes de défense des droits de l’homme.
Enes Kanter, est né à Zürich, en Suisse, mais a grandi en Turquie. En 2021, il a officiellement changé son nom de famille au profit de Freedom, pour célébrer l’acquisition de la nationalité américaine. En début de saison, il faisait partie des Boston Celtics mais ces derniers auraient résilié son contrat à cause de son militantisme. Il se trouve aujourd’hui sans club.
Parmi les précédents lauréats du Prix du courage figurent le chef de l’opposition russe actuellement détenu, Alexei Navalny, le blogueur saoudien emprisonné, Raif Badawi, et le militant antiesclavagiste mauritanien, Biram Dah Abeid. Le lauréat a tenu à remercier le Sommet de Genève pour les droits de l’homme et la démocratie pour son soutien. Il espère que son acte « encourage d’autres athlètes à se lever pour ce qui est juste ».
L’ancien joueur des Boston Celtics a été proposé par un député norvégien pour le prix Nobel de la paix en raison de son engagement public contre les violations des droits de l’homme.
La conférence annuelle se tiendra dans la foulée de la 49e session du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, qui se tiendra du 28 février au 1er avril au Palais des Nations, à Genève.

LIRE AUSSI:  Sommet de l’Union Africaine:Contrer l’avancée de Boko Haram, une priorité pour des chefs d’Etat