Prix des produits agricoles au 3e trimestre : une hausse de 7,5 % portée par les céréales

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Economie |   Commentaires: Commentaires fermés sur Prix des produits agricoles au 3e trimestre : une hausse de 7,5 % portée par les céréales

Produits agricoles

Un accroissement de 45,4 %. C’est ce qu’affiche, pour le 3e trimestre, l’évolution des indices des céréales sur les marchés au Bénin. En effet, l’indice des prix à la production des céréales est de 154,6 au troisième trimestre 2021 contre 106,3 au deuxième trimestre. Ces chiffres ont été dévoilés le 11 novembre 2021 par l’Institut national de la statistique et de la démographie (Instad). Selon le bulletin trimestriel, cette évolution est favorisée par la hausse des indices du maïs (78,9 %) du fait de la faible disponibilité du produit en période de soudure. Les effets ont été donc portés sur l’indice des prix à la production des produits vivriers qui s’est établi à 139,9 au 3e trimestre 2021 contre 130,1 au 2e trimestre, soit une hausse de 7,5 %. Comparé à la même période en 2020, on note une hausse de 12,0 % due à l’augmentation de l’indice des prix du mil (51,0 %), du maïs (12,0 %) et du sorgho blanc (14,4 %).

LIRE AUSSI:  Facilitation des échanges et intégration économique: L’Uemoa envisage la création d’une monnaie numérique, le e-Cfa

Stabilité pour les légumineuses

Pour ce qui concerne les légumineuses, c’est-à-dire le haricot, le voandzou, le niébé et le pois d’angole, les prix sont restés stables. L’indice s’est établi à 162,5 au troisième trimestre 2021, affichant ainsi un accroissement (0,9 %) par rapport au deuxième trimestre. « Cette quasi-stabilité de l’indice est la résultante des hausses enregistrées par les indices du voandzou (32,0 %) et du pois d’angole
(12,7 %) modérées par la baisse de l’indice du Niébé/haricot (-0,8%) », justifie le bulletin de l’Instad. En glissement annuel, l’indice des prix des légumineuses a connu une hausse de 33,0 % due au relèvement de l’indice des prix du Niébé/haricot (41,4 %). Par contre, avec un niveau de 174,1, l’indice des prix à la production des cultures maraîchères a connu une baisse de 24,7 %. Cette baisse a été beaucoup plus ressentie au niveau de la tomate (-33,8 %), du piment (-8,4%) et des légumes feuilles (-19,3 %). Aussi, pour les fruits, il a été enregistré une baisse de plus de 10 % des prix de l’ananas, du citron et de la noix de coco. Cependant, comparés à la même période en 2020, ces prix sont en hausse.

LIRE AUSSI:  Mamadou Ndiaye, président du Crepmf: « Notre ambition est de vulgariser l’éducation boursière »