Procédures d’évaluation environnementale et sociale: Les promoteurs du Littoral, de l’Ouémé et du Plateau aguerris

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubriques: Environnement |   Commentaires: Aucun

Les officiels à l'ouverture des travaux

Les promoteurs d’entreprises et de projets des départements du Littoral, de l’Ouémé et du Plateau ont été sensibilisés, ce mardi 29 juin à Porto-Novo, aux procédures d’évaluation environnementale et sociale. L’atelier a été organisé par l’Agence béninoise pour l’Environnement (Abe).

LIRE AUSSI:  Promotion de la bonne gouvernance dans les communes de l’Ouémé: Martin Assogba sollicite l’appui du préfet Apithy pour PartiCip2

Contribuer à une meilleure connaissance des différents outils d’évaluation environnementale au Bénin ainsi que son importance dans la mise en œuvre des projets de développement. Tel est l’objectif de l’atelier d’information et de sensibilisation organisé, ce mardi à Porto-Novo, par l’Agence béninoise pour l’Environnement (Abe) au profit des promoteurs d’entreprises et de projets des départements du Littoral, de l’Ouémé et du Plateau. Il s’inscrit dans le cadre d’une campagne nationale initiée par l’agence pour vulgariser l’arsenal juridique en matière de gestion de l’environnement au Bénin.
Pour Corneille Kèdowidé, directeur général de l’Abe, qui a ouvert les travaux, l’atelier d’information et de sensibilisation a été décidé suite au constat que plusieurs projets se mettent en place au mépris des textes notamment la loi-cadre sur l’environnement en vigueur au Bénin. Laquelle prévoit en son article 88, que : « Nul ne peut entreprendre des aménagements, des opérations, des installations, des plans, des projets, et programmes et des ouvrages sans suivre la procédure d’Etude d’impact environnemental et social lorsque cette dernière est exigée par les lois et règlements ». L’application de cette loi passe par la prise de plusieurs décrets dont le décret 2017-332 du 6 juillet 2017 portant organisation des procédures d’évaluation environnementale au Bénin. Ce décret présente en son article 3 les différents outils d’évaluation environnementale au Bénin, précise le Dg Abe.
Le séminaire permettra ainsi aux participants d’avoir une bonne compréhension des problématiques environnementales et sociales des différents projets ; les informer sur les outils permettant la prise en compte des préoccupations environnementales dès la conception de leurs projets et leur présenter le processus de délivrance en ligne à travers le e-service des Certificats de conformité environnementale et sociale.
Il faut souligner que l’évaluation environnementale s’entend comme toute procédure à la fois administrative et technique permettant d’assurer la prise en compte des enjeux et des risques environnementaux dans les processus de conception, d’approbation, de planification, d’exécution, de suivi et d’évaluation d’une politique, d’un plan, d’un programme, d’un projet ou de toute activité visant le développement socio-économique.

LIRE AUSSI:  Meeting politique du Rbud à Ifangni : Jean-Michel Abimbola prépare le Plateau au référendum