Programme Acma2 /Hackathon AgrInnov229: Jinukun, Souba et Ans Lab primés (La plateforme Tic4Ag d’informations agricoles lancée)

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Programme Acma2 /Hackathon AgrInnov229: Jinukun, Souba et Ans Lab primés (La plateforme Tic4Ag d’informations agricoles lancée)


Le « hackathon AgrInnov229» du programme Acma2 a livré son verdict, ce jeudi 5 novembre à Cotonou, après trois jours de compétition. Trois lauréats sont primés pour développer des solutions numériques devant renforcer la plateforme Tic dédiée aux pôles d’entreprise agricole.

LIRE AUSSI:  Qemal Affagnon au sujet de l’impact des buzz sur internet : « Ils peuvent être source de troubles capables de perturber l’éducation »

Jinukun, Souba et Ans Lab, sont respectivement les 1er, 2e et 3e du « hackathon AgrInnov229 » initié par le programme Approche communale pour le marché agricole – phase 2 (Acma2). Liakim Atchadé, président du jury, a proclamé, ce jeudi à Cotonou, les résultats de cette compétition ayant porté sur le thème « #AgrInnov229 : Innover pour l’agriculture béninoise». C’était à l’occasion du lancement de la plateforme Tic4Ag mise en place dans le cadre du programme, par Gaston C. Dossouhoui, ministre en charge de l’Agriculture, en présence d’Antonie de Kemp, chef de la coopération à l’ambassade des Pays-Bas près le Bénin.
Du 3 au 5 novembre, dix start-up finalistes présélectionnées parmi 85 équipes ayant postulé, ont eu droit à un programme de coaching et de discussions. Les échanges ont porté sur l’amélioration du modèle de business, la stratégie de prix, la levée de fonds, les questions liées à l’inclusion des jeunes et des femmes dans les technologies de l’information et de la communication (Tic).
Les trois solutions digitales primées portent sur la collecte de fonds et l’investissement agricole, la mécanisation de l’élevage de poisson et le marché de gros. Outre les ordinateurs portatifs et les tablettes gagnés, les lauréats bénéficieront d’un accompagnement technique et financier, à travers une phase d’incubation, afin d’affiner leurs propositions. Celles-ci seront expérimentées et mises à échelle pour l’ensemble de la communauté agricole du Bénin après validation, indique Constant Dangbégnon, chef du programme Acma 2.

LIRE AUSSI:  Mise en œuvre du Programme d’action du gouvernement: Démarrage des études pour les grands projets touristiques

Satisfecit

Ekwé Dossa, représentant résident de l’Ifdc, promet le soutien de sa structure pour l’implémentation desdites solutions afin de lever les craintes liées à l’adoption des technologies par les agriculteurs. Elles viendront enrichir la plateforme Tic4Ag combinant les solutions Sim/Sift répondant aux contraintes des acteurs économiques (producteurs, transformateurs, commerçants) des pôles d’entreprise agricole (Pea) autour des chaînes de valeur agricoles soutenues par le programme à savoir palmier à huile, maïs, soja, arachide, piment, manioc, poisson.
Gaspard Datondji, secrétaire général adjoint du ministère du Numérique et de la Digitalisation, salue la mise en place de ces dispositifs technologiques qui permettront de booster l’agriculture béninoise, laquelle occupe une place de choix dans la croissance du Bénin (28 % du Pib et 77 % des exportations en 2019, selon l’Insae). Pour lui, c’est une initiative qui s’inscrit dans la stratégie sectorielle visant à transformer le Bénin en une plateforme de services numériques de l’Afrique de l’Ouest pour l’accélération de la croissance et l’inclusion sociale d’ici 2021.
Nadège Okpéicha, représentante des Pea, se réjouit de la mise à disposition d’informations clés sur les sources d’approvisionnement, les prix pour les engrais et les semences sélectionnées, le climat, les bonnes pratiques devant améliorer la productivité agricole et les revenus. Elle plaide pour la continuation de cette « belle expérience » afin d’enraciner l’exploitation efficace des technologies au service de l’agriculture.
Financé par l’ambassade du Royaume des Pays-Bas près le Bénin et mis en œuvre par le Centre international pour le développement des engrais(Ifdc), en consortium avec Care International Bénin/Togo et l’Institut royal des Tropiques (Kit), le programme Acma 2 appuie 28 communes de l’Ouémé, du Plateau, du Zou et des Collines. Il vise à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations rurales au Bénin.