Programme d’assainissement pluvial de la ville de Parakou: 20 milliards F Cfa de la Boad pour financer le projet

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Programme d’assainissement pluvial de la ville de Parakou: 20 milliards F Cfa de la Boad pour financer le projet

Le Papvs

Le Bénin obtient un financement de 20 milliards F Cfa auprès de la Banque ouest-africaine de développement (Boad) pour la mise en œuvre du Programme d’assainissement pluvial dans la ville de Parakou. L’accord de prêt a été signé, vendredi 23 juillet dernier, à Cotonou, entre Serge Ekué, président de la Boad, et Romuald Wadagni, ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances.

LIRE AUSSI:  Suspension des activités des associations estudiantines : L’Odhp rappelle le gouvernement à l’ordre

Le Programme d’assainissement pluvial des villes secondaires (Papvs) prend corps bientôt, à Parakou. Le gouvernement vient de signer un accord de prêt de 20 milliards F Cfa avec la Banque ouest-africaine de développement (Boad) au profit de la commune dans le cadre de la mise en œuvre dudit programme. Cet accord de prêt a été signé entre le président de la Boad, Serge Ekué et le ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni. Le but du Papvs est de renforcer le réseau de drainage des eaux pluviales de la ville afin de contribuer à réduire la vulnérabilité des populations face aux risques d’inondation. La Boad exprime sa satisfaction au sujet du Papvs car, il est en parfaite cohérence avec son plan stratégique 2021-2025 dénommé « Plan Djoliba ».
Pour atteindre ses objectifs, le Papvs prévoit la construction de 12 041 mètres linéaires de collecteurs primaires et secondaires et 1882 mètres linéaires de voies urbaines. Le programme intègre également la réalisation d’autres ouvrages et actions sociocommunautaires pour le bonheur des populations de Parakou. Ainsi, il est prévu la construction des clôtures (en matériaux définitifs) des écoles primaires publiques de Tranza, de Zongo 1 et du Ceg de Nima ; la construction de deux points de regroupement des déchets solides urbains. Le programme prévoit aussi l’installation d’équipements sanitaires et des actions de renforcement des capacités d’intervention de la mairie de Parakou et des populations bénéficiaires pour une meilleure protection de l’environnement urbain et du cadre de vie.
« Je voudrais dire toute la gratitude du gouvernement à la Boad pour cet accompagnement constant en vue de l’amélioration de la qualité de vie de la population béninoise », a affirmé le ministre d’Etat Romuald Wadagni au cours de la cérémonie. Il rappelle que ce financement participe du mandat « hautement social » annoncé par le chef de l’Etat, Patrice Talon pour le second quinquennat. De son côté, le président de la Boad, Serge Ekué, a réitéré la disponibilité de son institution à accompagner le Bénin dans sa marche pour le développement.
D’un coût global de 278 228 143 641 F Cfa, le Programme d’assainissement pluvial concerne huit villes secondaires à savoir Abomey, Bohicon, Abomey-Calavi, Natitingou, Ouidah, Parakou, Sèmè-Podji et Porto-Novo. Il est prévu pour être financé par la Bei à hauteur de 26 %, la Boad à hauteur de 7 %, la Bad, le Fonds Vert, le Fonds spécial Africa Growing Together Fund (Agtf) à hauteur de 55 %, et le budget national à hauteur de
12 %. Sa mise en œuvre permettra de faciliter le drainage des eaux pluviales dans les villes concernées en réduisant d’au moins 60 % le taux des maisons inondées pendant les saisons des pluies et d’améliorer la mobilité des populations sur les voies aménagées en réduisant le temps de trajet d’environ 70 %.
Ce projet est indispensable à la mise en œuvre complète du projet asphaltage dont la première phase, quasiment achevée, consiste en la réhabilitation et l’aménagement de voiries urbaines au sein des villes sus mentionnées.

LIRE AUSSI:  Tournée présidentielle de reddition de comptes:Décryptage d’un modèle de gouvernance séduisant