Programme de microcrédit :Boni Yayi aux côtés des femmes bénéficiaires du Mono-Couffo

Par LANATION,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Programme de microcrédit :Boni Yayi aux côtés des femmes bénéficiaires du Mono-Couffo


Le président de la République était, hier mardi 20 janvier à Lokossa, avec les femmes bénéficiaires de microcrédit des départements du Mono et du Couffo. Au menu, l’engagement de son gouvernement à soutenir davantage le programme.

LIRE AUSSI:  Observation de la présidentielle : La mission de l’Ua échange avec le président de la Cour constitutionnelle

L’annonce faite par le chef de l’Etat, Boni Yayi, d’octroyer 15 milliards de francs CFA pour le renforcement du programme de microcrédit a reçu un écho favorable au sein des femmes bénéficiaires du Mono et du Couffo. «Cet appui constitue un réel soulagement pour ces femmes qui avaient souvent pensé que le gouvernement a relâché son soutien au programme», a indiqué hier Marie-Laurence Sranon, ministre en charge de la Microfinance, lors de la présentation des vœux des bénéficiaires au président de la République. Elle soutient que l’expérience béninoise de microcrédit aux plus pauvres constitue aujourd’hui un «succès story» qui inspire de nombreux pays de la sous-région.
Décrivant la situation du programme dans les départements du Mono et du Couffo, Jean Panti, directeur général du Fonds national de Microfinance (FNM) souligne qu’à la date du 31 décembre 2014, environ 4 milliards 700 millions F CFA ont été injectés dans le Mono, et 6 milliards 600 millions F CFA ont été investis pour impacter les femmes du Couffo. Le taux de remboursement dans le Mono est de 89%. Dans le Couffo, il est de l’ordre de 87%. «Comparé au taux moyen de remboursement de 85%, on peut dire que le Mono et le Couffo ont un comportement citoyen», commente Jean Panti. En dépit de ces performances, beaucoup de dossiers sont encore en attente d’être satisfaits, tempère le directeur général du FNM. Le montant des demandes exprimées dans le Couffo est de l’ordre de 4 milliards 500 millions pour 74 000 dossiers en attente. Seulement 879 millions ont été mis en place, soit un taux de satisfaction de 19%. Dans le mono, la demande se chiffre à 963 millions, pour un taux de satisfaction de 38%.
«Vous êtes de la République. C’est pourquoi je suis venu vous transmettre les vœux les meilleurs pour la prospérité de tout le Mono et de tout le Couffo», déclare le président de la République, Boni Yayi. Selon lui, le programme de microcrédit est né pour grandir. Boni Yayi salue surtout le dévouement des femmes qui participent activement à la création de la richesse et s’emploient à pérenniser le programme à travers le remboursement des crédits. «L’année 2015 sera décisive dans votre vie», soutient-il, se référant aux ressources additionnelles de 15 milliards F CFA annoncées pour renforcer le programme. Le chef de l’Etat informe qu’environ 11 milliards F CFA ont été déjà injectés dans le Mono-Couffo en sept années de mise en œuvre du Programme de microcrédit aux plus pauvres. «En 2015, le Mono-Couffo aura 6 milliards F CFA d’argent frais, au titre du MCCP nouvelle génération», annonce le président de la République qui invite les femmes bénéficiaires à une bonne gestion de leur portefeuille et à respecter les délais de remboursement. Boni Yayi informe que l’Etat ne perd rien dans la mise en place des fonds d’autant qu’il s’agit d’un placement dont les risques sont couverts par les services financiers décentralisés (SFD) qui se chargent de l’octroi direct des crédits aux groupes cibles.

LIRE AUSSI:  Solutions parlementaires pour des législatives inclusives : Le président de l'Assemblée reçoit l'envoyé spécial du Sg/Onu