Programme de renforcement des capacités productrices et commerciales: Former les Pmi/Pme sur les partenariats et la négociation

Par Bruno SEWADE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Programme de renforcement des capacités productrices et commerciales: Former les Pmi/Pme sur les partenariats et la négociation


Fournir les outils pour des partenariats et des négociations sur les marchés internationaux

Le Bureau de restructuration et de mise à niveau (Brmn) a organisé, ce mercredi 4 juillet à Cotonou, un atelier de formation et de sensibilisation sur les partenariats et la négociation, à l’intention des promoteurs des petites et moyennes entreprises (Pme). Cette séance vise à définir le partenariat avant de présenter ses différentes formes.

LIRE AUSSI:  Tournée d’échanges et de prospection du Fnrsit à Natitingou: En quête de partenariat avec les parties prenantes

Les promoteurs des petites et moyennes industries et petites moyennes entreprises (Pmi/Pme) bénéficiaires du Programme de renforcement des capacités productrices et commerciales (Prcpc) ont désormais les outils nécessaires pour aller sur les marchés internationaux afin de chercher des partenariats et faire des négociations. Ces outils leur ont été donnés par le Bureau de restructuration et de mise à niveau (Brmn) au cours d’un atelier de formation et de sensibilisation sur les partenariats et de la négociation, ce mercredi à Cotonou. C’était en collaboration avec l’Agence pour la promotion des investissements et des exportations (Apiex) et l’appui technique de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (Onudi). 

Ce qui est attendu de l’atelier d’hier, selon le directeur de l’évaluation technique du Bureau de restructuration et de mise à niveau, Mathieu Kpohihoun, c’est la sensibilisation des entreprises bénéficiaires du Prcpc et l’accompagnement que son bureau doit leur apporter. «Nous n’allons pas nous arrêter seulement sur le séminaire, nous allons accompagner les entreprises à aller sur les marchés qui ont leurs exigences», promet-il. Mathieu Kpohihoun estime qu’au finish, l’objectif est d’amener ces entreprises à avoir au moins quatre partenariats à développer dans le cadre de ce projet.
Le représentant de l’Onudi à cette séance de formation et de sensibilisation, Bernard Bau, responsable du Pecpc Bénin, a indiqué qu’il est mis à la disposition de ces entreprises des outils pour qu’elles puissent négocier de façon pertinente des partenariats. Car, en matière de partenariats, souligne-t-il, il y a plusieurs formes. Il revient à ces entreprises de savoir quel partenariat est conforme à leur profil et leurs ambitions afin de faire très attention au type de partenariat qu’elles ont choisis. Car, dit-il, il y a des partenariats à piège. Il va falloir, selon lui, que ces entreprises connaissent les pièges et les éléments de risques que comportent des partenariats pour être en position de force pour non seulement bien suivre les contrats de partenariat, mais aussi pour bien négocier ces partenariats.
Il s’est agi, au cours de l’atelier d’amener les entreprises à étudier les pré-conditions favorables à un bon partenariat et des techniques d’approche d’un partenaire potentiel. Les entreprises devront aussi savoir appréhender les techniques de négociation des contrats et leur rédaction, étudier les outils d’évaluation des partenariats; puis présenter des cas pratiques de partenariat récents et leurs enseignements.

LIRE AUSSI:  Pour avoir violé sa propre fille (22e dossier): Robert Agbannon condamné à 8 ans de travaux forcés