Programme Facebook Accelerator London: L’initiative s’ouvre aux start-up africaines

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Programme Facebook Accelerator London: L’initiative s’ouvre aux start-up africaines


Conçu pour les start-up de toute la zone Emea (Europe, Moyen-Orient et Afrique), le programme Facebook Accelerator London sera pour la première fois ouvert aux start-up africaines. Pendant 12 semaines, ces start-up qui utilisent l’intelligence artificielle (Ia), la Blockchain et d’autres technologies Facebook pour créer de l’impact à grande échelle vont bénéficier de l’expertise des équipes de Facebook.

LIRE AUSSI:  Energie électrique: Comment maîtriser le coût de la consommation

Fidèle à sa vision d’accompagner le développement du numérique sur le continent africain, Facebook va ouvrir dès novembre prochain, son programme Facebook Accelerator London, aux start-up africaines. Basé à Londres, ce programme conçu pour les start-up de toute la zone Emea (Europe, Moyen-Orient et Afrique) sera ouvert aux start-up africaines qui utilisent l’intelligence artificielle (Ia), la réalité augmentée et la réalité virtuelle (Ra/Rv), la Blockchain et d’autres technologies Facebook pour créer de l’impact à grande échelle. Pendant  trois mois,  le programme Facebook Accelerator London va permettre aux start-up  d’accéder aux connaissances et à l’expertise des équipes de Facebook, notamment à travers des ateliers pratiques sur les produits, l’ingénierie, la croissance, l’influence et un mentorat personnalisé.
Selon  Nicola Mendelsohn, vice-président pour la zone Emea chez Facebook, les start-up sélectionnées pourront rencontrer des experts de Facebook, y compris des spécialistes travaillant dans les domaines de la réalité augmentée, de la Blockchain et de l’Intelligence artificielle. « L’innovation est au cœur de Facebook et nous ouvrons aujourd’hui à l’Afrique notre programme Facebook Accelerator London »,  a-t-il confié. Il espère à travers ce programme, nourrir et encourager un nouvel essaim d’entreprises qui exercent un impact positif sur le monde.
Les start-up participant au programme seront encadrées par des chefs de produits, des spécialistes des données, marketeurs, des spécialistes du recrutement et des ingénieurs de Facebook. Le programme, à travers Facebook Connectivity, soutiendra également les entreprises qui trouvent des solutions pour éliminer les obstacles à la connectivité numérique, en offrant un accès et des services Internet plus rapides, moins coûteux et meilleurs, en rendant l’information plus facilement accessible ou en améliorant la culture numérique.
Les start-up béninoises peuvent souscrire en ligne à ce programme hébergé dans le bureau de Facebook à Londres et qui sera mené en partenariat avec Founders Intelligence, l’agence du Founders Forum Group chargée du conseil stratégique dans le domaine du numérique.

LIRE AUSSI:  Bepc 2018: Enthousiasme autour des épreuves orales et sportives