Programme spécial d’insertion des jeunes dans l’emploi:Plus de 300 candidats évalués

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Programme spécial d’insertion des jeunes dans l’emploi:Plus de 300 candidats évalués


L’évaluation de la cinquième cohorte des candidats au Programme spécial d’insertion des jeunes dans l’emploi (Psie) s’est déroulée, vendredi 4 décembre dernier à
Cotonou, en présence de Modeste Kérékou, ministre des Petites et moyennes entreprises et de la Promotion de l’Emploi. Au total, 312 jeunes béninois, candidats à l’emploi sont passés devant une vingtaine de jurys composés d’experts qui ont jaugé leurs compétences intellectuelles et techniques.

Modeste Kérékou, ministre des Petites et moyennes Entreprises et de la Promotion de l’Emploi a été l’invité surprise de la phase d’évaluation de la cinquième cohorte des candidats au Programme spécial d’Insertion des jeunes dans l’emploi (Psie), vendredi 4 décembre dernier à Cotonou.
Satisfait du bon déroulement de cette phase d’évaluation de 312 candidats pour 45 postes, il a rassuré les candidats de la transparence du programme initié par le gouvernement pour offrir de l’emploi aux jeunes. Pour lui, le gouvernement a pris toutes les dispositions pour que ce programme destiné à recruter des professionnels avec des compétences avérées dans leur secteur et à les mettre à la disposition des entreprises puisse prospérer pour le bonheur des jeunes. La vingtaine de jurys conviés à cette mission est appelée à évaluer les compétences de ces jeunes primo demandeurs d’emploi, a-t-il indiqué, ajoutant que tout le processus est dématérialisé et au nom du principe d’égalité des chances, tout jeune béninois compétent peut bénéficier de ce programme. « Je suis venu rassurer les candidats de la transparence de ce programme. La coordination du Psie n’influence en rien le déroulement du processus »,a-t-il martelé.
Pour Modeste Kérékou, le gouvernement a réservé une cagnotte de 6 milliards de Fcfa pour la prise en charge des allocataires (solde et accessoires) de ce programme. « Dans le budget 2021 du ministère en charge des Emplois évalué à plus de 14 milliards de FCfa, le gouvernement a pris en compte les allocataires du Psie »,a-t-il révélé.
Charlemagne Lokossou, coordonnateur du Psie, se félicite de la mobilisation des jeunes autour de ce programme. Selon lui, après chaque sélection de dossier, les candidats sont invités à se défendre devant des experts.

« Nous sommes aujourd’hui à la 5e cohorte d’évaluation où 312 candidats sont invités pour 45 postes»,a-t-il déclaré. Pour lui, lorsque les entreprises demandent des employés, le Psie se charge de les mettre à leur disposition. « Il arrive parfois d’avoir des postes infructueux, car ce sont les critères fixés par les entreprises que nous prenons en compte »,a-t-il ajouté. Beaucoup d’innovations ont été apportées à ce programme et le gouvernement espère d’ici la fin de ce mois avoir plus de candidats dans les domaines comme le génie-civil, l’agro-industrie, la logistique, l’action commerciale, la comptabilité et gestion. A noter que 147 jeunes sont déjà mis en relation avec les entreprises et les formalités contractuelles en cours.