Projet Commune Millénaire pour le développement de Bonou: Le Pnud et le Pam dans une perspective de partenariat de mise à l’échelle

Par Collaboration extérieure,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Projet Commune Millénaire pour le développement de Bonou: Le Pnud et le Pam dans une perspective de partenariat de mise à l’échelle


Le Projet Commune du Millénaire pour le Développement (Pcm) de Bonou a fait l’objet d’une visite conjointe du Programme des Nations Unies pour le Développement (Pnud) et du Programme Alimentaire Mondial (Pam). Les autorités de ces deux agences des Nations Unies au Benin sont allées s’enquérir des réalisations du Pcm via une mission de supervision terrain du projet sur quelques-uns des différents sites de sa mise en œuvre le mardi 22 janvier 2019 dans la perspective d’un partenariat pour la réalisation des Objectifs de Développement Durable au Bénin.

LIRE AUSSI:  9e Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du groupe Acp: Le Bénin favorable à la modernisation face aux enjeux géopolitiques

La plate-forme multifonctionnelle d’Adido est la première étape de la visite bipartite une fois à destination de la commune de Bonou au cœur de la vallée de l’Ouémé dont la richesse est bien inestimable. Guy Louèkè, Chef du projet Pcm – Bonou, imprègne la délégation de ce qu’il s’agit d’un centre d’agrobusiness équipé d’une centrale électrique photovoltaïque de 64 kw au profit des femmes de Bonou, fruit du partenariat entre le gouvernement béninois, le Japon et le Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud). Le joyau est composé de cinq ateliers de transformation des fruits et légumes, de manioc, de noix de palme en huile rouge, de maïs et de prestation de services para-agricoles comme la restauration, la charge de batteries de téléphones portables, le magasin de stockage et de vente de produits divers. Il participe au renforcement de capacités et l’autonomisation des femmes et concourt à la réalisation des Objectifs de Développement Durable (Odd) dont notamment l’Odd 1 relatif à l’élimination de la pauvreté ; l’Odd 2 qui prône la faim zéro ; l’Odd 4 qui vise à assurer à tous une éducation de qualité ; l’Odd 5 qui porte sur l’égalité des sexes ; l’Odd 6 qui concerne l’accès à l’eau propre et l’assainissement et l’Odd 7 relatif à la fourniture de l’énergie à un coût abordable et l’Odd 8 relatif au travail décent.
A travers l’opérationnalisation de la plate-forme multifonctionnelle d’Adido dans la commune de Bonou, la réalisation des défis inscrits au programme d’actions du gouvernement (Pag) 2016-2021 sont pleinement en expression avait souligné le Ministre d’état chargé du plan et du développement Abdoulaye Bio Tchané à l’inauguration de l’infrastructure le mardi 8 août 2017 après 19 mois de travaux.
La seconde étape de cette mission de terrain a été la visite de l’école d’Adido. Le rappel des actions du Pcm via la composante éducation a permis de mettre en exergue son impact en trois ans sur onze écoles, avec la construction de 33 salles de classe et surtout la formation des enseignants pour une éducation de qualité. L’amélioration des performances éducatives de l’école primaire publique d’Adido hissée dans le top 50 des meilleurs à l’examen du Cep 2018 est déjà la preuve concrète du succès du Pcm exprimée par Hyacinthe Kouazoundé, directeur de l’école. La délégation a été aussi reçue à l’école primaire publique d’Agbosso-Kota, où plusieurs infrastructures ont été réalisées par le Pcm-Bonou pour améliorer les conditions de vie des populations : forage, château d’eau, cantine scolaire dont lacuisine fonctionnelle à base du biogaz et de l’énergie photovoltaïque. Aussi, l’école dispose-t-elle d’un jardin scolaire pour susciter la culture entrepreneuriale chez les écoliers. De l’eau potable est disponible sur le site et sert à satisfaire les besoins en eau (cuisson, maraîchage, douche) et surtout à la mise en place d’une buanderie pour soulager les populations.

LIRE AUSSI:  Instrument au service du développement:La Banque internationale du Bénin célèbre ses noces d’argent

Des résultats impressionnants

A l’étape 4 de la visite, la mini-rizerie en installation apporte davantage d’éléments de conviction sur la qualité des réalisations du Pcm. Un réel espoir de changement de vie est né chez les femmes de la coopérative de transformation du riz qui n’attendent que de décupler la production et leur revenu avec le fonctionnement très attendu de la rizerie, a soutenu Sènamè Tossou, la responsable de la coopérative.
Les membres de la mission conjointe Pnud et Pam ont été très impressionnés par les résultats concrets des différents sites du projet visités. Ils ont également fait, le tour des réalisations, le marché de conservation et de transformation de poisson Gbèdo à côté duquel il est mis en vente les différents produits du Pcm.
La mission conjointe de supervision terrain des activités du Pcm ainsi terminée, le Représentant Résident a.i. du Pnud Adama Bocar Soko exprime son admiration au regard du parcours élogieux du Pcm et a remercié l’ensemble des partenaires engagés à régler les questions de développement tenant à plusieurs objectifs de développement durable dans le respect de l’environnement et des défis sociaux. Il a mis l’accent sur le maintien des élèves à l’école via la réalité des cantines et retient la promotion de l’économie locale au travers du déroulement entretenu des multiples activités observées. Aussi, apprécie-t-il la démarche du Programme Alimentaire Mondial (Pam), un potentiel partenaire d’action complémentaire pour d’éventuels résultats à coûts abordables, avec qui le Pnud entend réaliser de plus estimables prouesses. C’est avec émerveillement que Francis Bèrè, Chargé de Programme au Pam au Bénin a parcouru les divers sites à forte portée sur le bien-être des populations de la commune de Bonou et conclu que le Pcm participe effectivement à la lutte contre la faim, la malnutrition, une réelle esquisse de solutions aux problèmes sociaux à régler, et qu’il mérite de soutenir. Il établit un rapprochement de vision qui permet au programme du Pam d’envisager donc un partenariat à gain réciproque dans une synergie d’action pour la réalisation des Objectifs de Développement Durable dans l’éradication de la pauvreté. La délégation est partie de Bonou dans une ambiance de satisfaction, dans l’attente d’un partenariat réel de mise à l’échelle au niveau de toute la commune des succès réalisés. C’est aussi avec la certitude de la satisfaction de la population de Bonou et du Maire Julien Afohounha, de ce que le Pcm est un réel salut pour leur commune et que sa pérennisation ne devrait souffrir d’aucun doute. Rappelons que le Bénin et les Nations Unies souhaitent que cette initiative d’approche holistique intégrée soit pérennisée à travers son extension aux 76 autres communes du Bénin.
Notons pour finir que le projet Pcm est mise en œuvre par le Centre de Partenariat et d’Expertise pour le développement Durable (CePed) avec l’appui technique et financier du Japon et du Pnud. Il vise la réalisation des Objectifs de Développement Durable au niveau de la commune de Bonou qui compte 44 000 habitants, par une apport simultané intégré d’investissements et d’interventions innovantes dans les domaines de la sécurité économique et alimentaire, l’accès des populations aux soins de santé essentiels, l’accès à une éducation primaire de qualité notamment pour les jeunes filles, la cohésion sociale et la prise en compte du genre dans le processus de développement local, l’accès des populations à l’eau potable et à ‘énergie et la gouvernance locale.

LIRE AUSSI:  Lotissement à Lokossa: 1564 parcelles recasées de 2015 à 2018

Source : Force Com One