Projet de construction de logements sociaux de Ouèdo: Les expropriés reçoivent leurs chèques

Par LANATION,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Projet de construction de logements sociaux de Ouèdo: Les expropriés reçoivent leurs chèques


La remise de chèques aux propriétaires de domaines expropriés par l’Etat dans le cadre de la construction des logements sociaux dans l’arrondissement de Ouèdo à Abomey-Calavi a démarré, hier mercredi 9 septembre. C’est au cours d’une cérémonie fort simple présidée par Jean-Claude Codjia, préfet de l’Atlantique au siège de l’arrondissement.

LIRE AUSSI:  Contrôle de conformité de la loi portant aménagement du territoire: La Cour constitutionnelle déclare irrecevable la requête du chef de l'Etat (Décision DCC 16-142 du 15 septembre 2016)

Les chèques destinés au dédommagement des propriétaires de domaines expropriés par l’Etat dans le cadre du projet de logements sociaux dans l’arrondissement de Ouèdo à Abomey-Calavi sont remis depuis ce mercredi aux personnes concernées.
La commune d’Abomey-Calavi accueille déjà vingt-trois grands projets du Programme d’action du gouvernement, a relevé le maire Angelo Ahouandjinou. Celui de la construction de 11 000 logements sociaux à Ouèdo contribuera au rayonnement de cet arrondissement, a-t-il noté. Au regard des retombées pour la collectivité, il a invité ses administrés affectés à consentir le sacrifice pour que ce projet puisse être réalisé.
Rassurant sur la transparence de l’opération d’expropriation, Victorien Kougblénou, directeur général de l’Agence nationale du domaine et du foncier (Andf), et président de la Commission d’expropriation et d’indemnisation, a indiqué qu’elle a impliquée aussi bien les élus locaux que les personnes affectées. Au cours des opérations de commodo et incommodo, aucune entrave n’a été enregistrée, s’est réjoui Victorien Kougblénou. En ce qui concerne la remise de chèques, il a fait savoir que c’est une première vague qui concerne ceux dont les dossiers sont bouclés. « A cette cérémonie, feront suite d’autres remises de chèques pour les dossiers qui seront prêts au fur et à mesure », a-t-il rassuré. Par rapport à la suite du processus d’expropriation, il a annoncé que la remise de chèques qui parachève la phase administrative de l’expropriation sera suivie de la phase judiciaire qui consacrera la translation de propriété dans le cadre du projet.
Jean-Claude Codjia, préfet de l’Atlantique, perçoit à travers la remise de chèques « la preuve que les droits des citoyens sont reconnus et garantis au Bénin». Selon lui, depuis 2016, il est constaté qu’au Bénin, les personnes dépossédées de leurs biens sont dédommagées pour plusieurs projets de construction d’infrastructures d’utilité publique. Le projet de construction de logements sociaux de Ouèdo, a-t-il souligné, n’échappe pas à cette dynamique. Après avoir salué le sens de sacrifice et le patriotisme des expropriés dans le cadre du projet, il a félicité ceux dont les chèques sont prêts. Quant à ceux qui résistent encore et dont les pièces sont incomplètes, il les a invités à vite les compléter pour être aussi dédommagés. « Ce qui se fait, c’est pour l’intérêt général », a-t-il tenu à faire savoir. Mieux, a-t-il indiqué, dès que les logements seront prêts, priorité sera donnée aux expropriés qui désireraient en acquérir.
Au nom des personnes affectées par le projet (Pap), Didier Akodé, dans un langage philosophique, s’est appuyé sur la pensée d’Héraclite d’Ephèse pour exprimer sa satisfaction. Pour lui, les temps changent et « le rêve s’est réalisé et le mythe est devenu réalité pour les Pap ». Pour cette promesse tenue, il a remercié le chef de l’Etat tout en invitant les retardataires à déposer leurs dossiers dans les délais requis pour être pris en compte dans la remise de chèques.

LIRE AUSSI:  Solutions pour sortir de la crise préélectorale: Le comité des cinq parlementaires a fini ses travaux