Promotion de l’hygiène à Porto-Novo: 54 kits sanitaires remis aux revendeuses de pain de Ouando

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Promotion de l’hygiène à Porto-Novo: 54 kits sanitaires remis aux revendeuses de pain de Ouando


La présidente de l’Ong « Cœur d’or », Hermine Hodonou Savi, a offert 54 kits sanitaires composés de caisses vitrées, de tabliers et de cache-nez aux femmes revendeuses de pain aux abords de la route principale du marché de Ouando à Porto-Novo.

LIRE AUSSI:  Alida Adjilé, coordonnatrice régionale du Sp/Can: « Le lait maternel, un véritable chef-d’œuvre de Dieu »

54 revendeuses de pain aux abords de la route principale du marché de Ouando à Porto-Novo bénéficient du secours de la présidente de l’Ong « Cœur d’or », Hermine Hodonou Savi. Elles ont obtenu chacune un kit sanitaire composé de caisse vitrée, de tablier et de cache-nez. Un premier lot de 30 kits sanitaires a été remis en octobre 2018. La deuxième vague a reçu son lot, vendredi 11 janvier dernier. De quoi permettre à ces 54 femmes de vendre le pain dans des conditions saines et hygiéniques.
Hermine Hodonou Savi a décidé de faire cette action suite au constat que les conditions de vente du pain aux abords du marché de Ouando souffrent du manque d’hygiène. Les baguettes de pain sont exposées en vrac dans des paniers non protégés et laissées à la poussière, aux mouches, aux crachats, aux fumées des véhicules, des motos et autres.Ce qui expose les consommateurs à plusieurs maladies, notamment la diarrhée et la fièvre Lassa dont des cas ont été déjà signalés à Cotonou. Il fallait agir vite. Elle a décidé de leur venir en aide avec l’appui de ses partenaires pour la commercialisation du pain dans de bonnes conditions et qui tiennent compte de la santé humaine.
La porte-parole des récipiendaires, Thérèse Siligbonon, remercie la donatrice et tous ses partenaires pour ce geste à leur endroit. Elle promet de faire un bon usage des kits, mais attire l’attention de Hermine Hodonou Savi sur le cas de certains clients qui laissent les pains exposés dans les caisses vitrées et préfèrent ceux exposés en vrac dans des paniers. A ce propos, Hermine Hodonou Savi rassure les femmes. Elle promet de réaliser bientôt des panneaux pour sensibiliser les consommateurs à n’acheter que des pains exposés dans les caisses vitrées pour leur santé. Le chef service Réglementation et Contrôle des produits agro-alimentaires de la direction départementale en charge de l’Agriculture de l’Ouémé, Wabi Aboubakar, s’engage aussi à intensifier la lutte contre les pains vendus dans des paniers. La répression va de la saisie, à la destruction du produit en passant par le payement d’amende, insiste-t-il n

LIRE AUSSI:  21e Journée africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle: Shadiya Assouman invite les inventeurs et chercheurs à une solution au Covid-19